Depuis l'attaque chimique du 21 août dans la banlieue de Damas en Syrie, la perspective d'une intervention armée occidentale contre le régime de Bachar al-Assad a paru imminente avant de connaître des revirements, à la suite du vote du Parlement britannique s'y opposant, puis à l'annonce par Barack Obama qu'il soumettrait la décision au vote du Congrès américain. Un contexte qui a contraint le président de la République, François Hollande, à convoquer le Parlement pour un débat, le 4 septembre.

En librairie, plusieurs ouvrages reviennent cet automne sur la guerre civile qui fait rage en Syrie et sur la géopolitique de la région.

Jean-Pierre Perrin livrera le 16 octobre La mort est ma servante, un récit du conflit qui déchire la Syrie, de ses racines et de ses implications. L'ouvrage du grand reporter à Libération, fin connaisseur de la région, sera publié dans la collection de littérature de Fayard.

Le drame syrien d'Annie Laurent entreprend de démontrer « les erreurs d'analyse occidentales » (Argos, 9 octobre). Syrie de Zakaria Taha propose une synthèse sur l'histoire, la politique, la société, la culture syriennes, au-delà du conflit.? Ce petit volume de 128 pages inaugure le 15 octobre une nouvelle collection «Monde arabe - monde musulman» chez De Boeck.

La Découverte prépare, pour la fin de l'année ou le début de 2014, un ouvrage collectif intitulé Pas de printemps pour la Syrie?. Dirigé par le politologue François Burgat, directeur de l'Institut français du Proche-Orient jusqu'à récemment, il proposera un éclairage des enjeux, des acteurs et des dangers d'une situation qui évolue sans cesse.

Au printemps, plusieurs titres avaient déjà été publiés sur la Syrie.
Aux éditions de L'Atelier, Paolo Dall'Oglio a écrit La rage et la lumière. Un prêtre dans la révolution syrienne (avec Eglantine Gabaix-Hialé), et la maison d'édition alerte aujourd'hui sur le fait qu'elle est, depuis la fin du mois de juillet, sans nouvelles du prêtre, « retourné en Syrie, à Raqqa, pour négocier la libération d'otages et tenter d'engager une médiation entre Kurdes et islamistes ».

Le Seuil a publié Attentat express une enquête de Caroline Poiron, Sid Ahmed Hammouche et Patrick Vallélian sur la mort de Gilles Jacquier, grand reporter pour France 2, tué à Homs en 2012.

La revue EurOrient a consacré son numéro 41 à «Syrie: la régionalisation et les enjeux internationaux d'une guerre imposée» (L'Harmattan). Chez Belin, Souhaïl Belhadj-Klaz a analysé La Syrie de Bachar Al-Assad: anatomie d'un régime autoritaire.
Jean-Pierre Estival a publié La tragédie syrienne: révolte populaire ou complot international? (L'Harmattan).
Et Xavier Baron est remonté Aux origines du drame syrien: 1918-2013 (Tallandier).


Actualisé le 6 septembre

Denoël a ajouté le 6 septembre dans ses programmes un livre de Jean-Pierre Filiu, Je vous écris d'Alep. Au coeur de la Syrie en révolution, à paraître le 24 octobre. Professeur des universités à l'Institut d'Etudes politiques de Paris et grand spécialiste de la région et d'Al-Qaida, Jean-Pierre Filiu raconte le tout récent séjour qu'il a effectué à Alep pendant l'été, après l'enlèvement de deux journalistes d'Europe 1 en juin, pour réaliser un reportage pour la revue XXI. «Je ne suis qu'un passeur, plongé dans l'immense tragédie d'Alep. Ma chance est d'avoir pu partager quelques jours de la vie quotidienne de ces femmes et de ces hommes, à l'hospitalité bouleversante. Et je n'aspire qu'à montrer comment ils demeurent, dans cette terrible épreuve, si proches de nous», écrit-il. (128 pages, 15 euros)


Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités