La vente des livres de François Mitterrand rapporte 1,5 million d’euros | Livres Hebdo

Par Nicolas Turcev, avec AFP, le 31.10.2018 à 13h44 (mis à jour le 31.10.2018 à 14h00) Bibliophilie

La vente des livres de François Mitterrand rapporte 1,5 million d’euros

François Mitterrand

Le résultat de la vente aux enchères de la bibliothèque de François Mitterrand a largement dépassé les estimations. Plusieurs lots ont été adjugés à plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Une partie de la bibliothèque de l’ancien président François Mitterrand mise aux enchères par la maison Piasa les lundi 29 et mardi 30 octobre a été cédée pour 1,5 million d’euros. Ce montant correspond au triple des estimations hautes établies par les experts avant la vente. Au total, le catalogue était constitué de 683 lots d’ouvrages datant du XXe siècle, des éditions originales pour la plupart. Tous ont été vendus.
 
La seconde journée de vente a été particulièrement fructueuse puisque plusieurs livres ont été adjugés à plusieurs dizaines de milliers d’euros. Une édition des Hommes de bonne volonté de Jules Romains, l’ouvrage le plus cher de la collection, est parti à 41600 € (chiffres avec frais).
 
Du reste, des exemplaires de Comme le temps passe de Robert Brasillach et De Gaulle de François Mauriac ont chacun trouvé preneur pour 31200 €. L’essai Notre jeunesse du dreyfusard Charles Péguy, où l’auteur stipule que "tout commence en mystique et finit en politique" a été adjugé 29900 €. Les mémoires romancées de Marguerite Duras L’amant de la Chine du Nord ont été vendues à 23400 €.
 
Depuis la mort de François Mitterrand en 1996, la partie de la bibliothèque de l’ancien chef de l’Etat vendue aux enchères appartenait à son fils cadet, Gilbert. Les ouvrages datant du XIXe siècle avaient quant à eux été remis à Anne Pingeot, ancienne conservatrice au musée d’Orsay et compagne du président.
close

S’abonner à #La Lettre