L'animalité inversée | Livres Hebdo

Par Kerenn Elkaim, le 28.06.2019 (mis à jour le 28.06.2019 à 11h16) Roman/Argentine 21 août Agustina Bazterrica

L'animalité inversée

Agustina Bazterrica - Photo DENISE GIOVANELI PRODUCTION/DAMA/FLAMMARION

Agustina Bazterrica imagine un univers où l'on déguste la chair humaine. Mais à quel moment trahit-on son âme ?

En cette époque d'incertitudes sociopolitiques et climatiques, la jeune quadra argentine Agustina Bazterrica s'empare de la crainte de la catastrophe pour écrire un premier roman décapant, qui sera adapté à la télévision. Il tient la route de la première à la dernière ligne. « L'être humain est la cause de tous les maux de ce monde. Nous sommes notre propre virus », écrit-elle. Un virus justement

Lire la suite (2 260 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Livre cité (1)

Auteurs cités (2)

close

S’abonner à #La Lettre