L'Archipel et sept autres éditeurs proposent des livres sur l'iPhone avec Cyberlibris

© Apple

L'Archipel et sept autres éditeurs proposent des livres sur l'iPhone avec Cyberlibris

Le 12 mars, 35 nouveautés de l'Archipel seront disponibles sur iPhone et iPod Touch via Cyberlibris. Au total, plus de 500 titres seront proposés sur abonnement depuis cette plateforme.

J’achète l’article 1.50 €

Par Catherine Andreucci,
avec ca,
Créé le 02.03.2009 à 00h00,
Mis à jour le 02.03.2009 à 00h00

Les possesseurs d'iPhone et d'iPod Touch, le téléphone portable et le baladeur numérique conçus par Apple, pourront bientôt lire plusieurs centaines d'ouvrages en français sur leur écran tactile.

Le 12 mars, lors du Salon du livre, le groupe l'Archipel proposera trente-cinq nouveautés, soit l'essentiel de la production au premier trimestre, à consulter en intégralité sur iPhone et iPod Touch via la plateforme Cyberlibris, annonce un communiqué commun de l'Archipel et Cyberlibris.

Une partie du fonds déjà disponible sur Cyberlibris sera aussi proposé. Sept autres maisons d'édition (L'Archange minotaure, Bayard, Le Cavalier bleu, Encrage, L'Instant même, Max Milo et Milan) se joignent à l'initiative. Au total, selon Eric Briys, cofondateur de Cyberlibris, plus de 500 titres seront disponibles sur iPhone et iPod Touch.

Le mode de commercialisation est celui que développe Cyberlibris depuis 2000, qui se définit comme “spécialiste des bibliothèques numériques accessibles par Internet”.

Il s'agit d'une forme de location des contenus par abonnement forfaitaire mensuel, reconduit tacitement. Les fichiers ne sont pas téléchargeables, mais sont accessibles directement sur le site Internet, sur le modèle du “streaming”.

“A partir du moment où quelqu'un est abonné, on doit être capable de lui servir à tout instant le contenu sur le périphérique de son choix, ordinateur ou téléphone”, souligne Eric Briys.

Trois euros par mois


Dans un premier temps, un bouquet (ou bibliothèque) spécifique est dédié aux “smartphones”, pour un abonnement de trois euros par mois. Au cours de l'année, une deuxième phase verra la généralisation de l'accès au téléphone mobile pour tous les contenus de la plateforme numérique.

Cyberlibris travaille à partir des formats fournis par les éditeurs, passe par le format XML et l'adapte au navigateur Internet du téléphone en question, ici Safari pour l'iPhone.

Pour l'instant, parmi les “smartphones”, seul l'iPhone est concerné. Pour Jean-Daniel Belfond, l'argument tient dans les “600 000 Français possesseurs d'un iPhone”.

“Nous avons défini le service par rapport au support le plus abouti et qui intègre le multimédia de la façon la plus efficace
, justifie Eric Briys. Tous les opérateurs tendent vers cette technologie.”

“Cela ouvre des perspectives à l'industrie du livre en France. Je fais le pari que cet accès aisé, durant les transports notamment, amènera au livre des personnes qui n'achètent pas ou peu de livres et stimulera les ventes du livre papier”, note encore Jean-Daniel Belfond dans le communiqué.

02.03 2009

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités