Rentrée littéraire 2021

Comme les Trois Mousquetaires, ils sont quatre, si l'on ajoute Armand, le vieux micheton pervers, à Milady, entraîneuse rencontrée dans un bar parisien dédié aux amours tarifées (250 € de l'heure, prix d'une bouteille de mauvais champagne), et à ses deux nouveaux amis, Cyril et Paul. L'un, 28 ans, le caïd, brutal, un peu vulgaire, dealeur et voleur. L'autre, 26 ans, doux, cœur pur et myope, son chauffeur. Ils se connaissent depuis leur enfance banlieusarde à Veneux-les-Sablons. Ils ont fait ensemble les quatre cents coups, vivent, travaillent, et parfois dorment ensemble. Non sans ambiguïté du côté de Paul. Lequel tombe amoureux de Milady. Ils discutent, picolent. Elle finit par s'installer avec eux, avant de leur voler de l'argent, et de disparaître. Ils la retrouveront, et tout cela se terminera mal, quelque part en Bretagne. C'est là que Milady est née Marie-Hortense Sonnier en 1982.

Cultivée, douée pour la musique, le dessin, la littérature (sous son influence, Paul se met à lire Dumas), elle a vite mené une vie sexuelle intense (« une pute », disait déjà son premier amant), est montée à Paris, où elle a vécu de son corps de grande blonde mince et distinguée. Et puis elle s'est perdue, comme ses deux compères, à la recherche de l'argent facile. En apparence.

On pense à Jules et Jim, bien sûr, mais aussi aux Valseuses, à la lecture de ce roman libertin, amoral, fragmenté, dont la fin se veut tout sauf claire. Laura Berg est une femme de mots et d'images, cela se sent.

Laura Berg
Milady la nuit
Serge Safran
Tirage: 1 000 ex.
Prix: 16,90 € ; 176 p.
ISBN: 9791090175839

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités