Laurent Gounelle promet la liberté dans le Top 20 | Livres Hebdo

Par Claude Combet, le 24.10.2018 à 18h19 (mis à jour le 25.10.2018 à 09h36) meilleures ventes

Laurent Gounelle promet la liberté dans le Top 20

L'effet papillon sur les filles ... Laurent Gounelle chez Kero. - Photo OLIVIER DION

Je te promets la liberté de Laurent Gounelle et Les enfants du vide, l'essai de Raphaël Glucksmann, arrivent dans le palmarès hebdomadaire.
 

Dès sa sortie le 17 octobre, Je te promets la liberté de Laurent Gounelle (Calmann-Lévy) fait son entrée en 8e position dans le Top 20 GFK/ Livres Hebdo, tous genres confondus, pour la semaine du 15 au 21 octobre. Il a été tiré à 150000 exemplaires. Le précédent, Et tu trouveras le trésor qui dort en toi, s’est vendu à 190000 exemplaires en grand format depuis 2016 et à 175000 au Livre de poche depuis mars 2018 (source GFK).

L’héroïne de Je te promets la liberté, Sybille Shirdoon, se retrouve confrontée à l’échec – son employeur lui laisse dix jours pour sauver son poste – et à la séparation, tandis qu’on lui reproche son caractère. Mais un ami lui parle d’un homme mystérieux, membre d’une confrérie très secrète, détentrice d’un savoir ancestral qui a le pouvoir d’installer chez l’individu une toute nouvelle personnalité…

Parallèlement, dans un tout autre genre, Les enfants du vide. De l’impasse individualiste au réveil citoyen de Raphaël Glucksmann (Allary) arrive 12e dans le classement. Le philosophe met en avant les progrès obtenus avec les contestations de Mai 68 et le paradoxe dans lequel se situe la jeunesse actuelle, le manque de repères et l’absence de cohésion dans la société. Il met aussi en garde les hommes politiques contre l’individualisme et le culte de l’immédiat, qui risquent d’instaurer à nouveau la servitude.

Enfin, les trois autres entrées de la semaine sont celle du manga Lionne, 88e volet de One piece. Edition originale d’Eiichiro Oda (Glénat, 3e), de la bande dessinée, Judith Warner, 13e volume de la série XIII mystery qui voit le retour de Jean Van Hamme au scénario, avec Olivier Grenson à l’illustration (Glénat, 15e), et La symphonie du hasard, volume 1, de Douglas Kennedy (Pocket, 14e), en poche.

Sur les mêmes thèmes (1 articles)

close

S’abonner à #La Lettre