L’autoédition, un nouveau marché à la foire de Francfort | Livres Hebdo

Par Hervé Hugueny, le 08.10.2014 à 17h31 (mis à jour le 08.10.2014 à 19h00) Francfort 2014

L’autoédition, un nouveau marché à la foire de Francfort

Le stand Kobo à la Foire de Francfort en 2012 - Photo © O. DION

Plusieurs dizaines de conférences en anglais et en allemand s’adressent aux auteurs tentés par l’autoédition, qui fait l’objet d’un programme particulier sur deux jours.

Pour 153,51 euros, la Foire de Francfort propose un “forfait auto-édition” qui comprend deux jours de conférences et l’entrée pour toute la durée de la manifestation. Les auteurs intéressés par le seul programme de conférences peuvent s’en tirer pour 94,01 euros, TVA comprise.
 
Les “auteurs indépendants” selon leur nouvelle appellation dans l’univers anglophone deviennent un marché pour la Foire de Francfort, qui leur propose cette année un guide en anglais et en allemand, et plusieurs dizaines de conférences réparties entre les halls 3 (édition germanophone) et 8 (édition anglophone). Une recherche sur le calendrier des manifestations fait ressortir 128 occurrences.
 
Simplement intitulée “Autoédition : quoi de nouveau?”, la première de ces discussions était organisée dès l’ouverture de la foire, mercredi 8 octobre à 10 heures, sur un espace dédié au deuxième étage du hall 3, avec des intervenants allemands dont les stands sont disposés à proximité.
 
Le programme spécifique démarre vendredi après-midi et se poursuivra pendant toute la journée de samedi. Il prend des airs de concours de beauté pour les entreprises de l’auto-édition qui veulent convaincre les auteurs de leur confier leurs textes : Amazon, bien sûr, avec son service Kindle Direct publishing, qui a inspiré un système équivalent chez Nook, la filiale numérique de Barnes & Noble, premier réseau de librairies aux Etats-Unis, autre intervenant avec le libraire numérique Kobo, et Authoright, un site spécialisé aux Etats-Unis.
 
Plusieurs experts, agents littéraires et auteurs doivent aussi prodiguer leurs conseils et partager leur expérience. L’ensemble est organisé directement par la foire, ou par Publishing Perspective, site d’information sur l’actualité internationale du livre appartenant à la Foire de Francfort.
 
Publishing Perspective a aussi réalisé la version anglaise du guide pour les auteurs, qui leur explique honnêtement que l’aventure peut leur coûter cher (1500 à 4500 euros de frais divers) et qu’ils ne doivent même pas rêver de rencontrer un agent littéraire au centre des droits s’ils n’ont pas décroché un rendez-vous avant.
 
Il est conseillé de venir avec ses chiffres de ventes pour ceux qui ont déjà publié, dans la perspective de ce qui reste, aussi dans ce milieu, un idéal : être pris en charge par un agent littéraire, et être publié par une vraie maison d’édition.
close

S’abonner à #La Lettre