Le centennaire de la Guerre 14-18 va être l'objet de nombreuses publications dès la rentrée (voir notre dossier dans Livres Hebdo n°961 ou dans notre focus : Rentrée littéraire). Mais le député-maire de Montereau Yves Jégo (UDI) préfère s'intéresser à une autre guerre de 14. Dans La campagne de France, 1814 (Taillandier), à paraître le 24 octobre, l'élu va révéler les secrets de la dernière bataille napoléonienne. Pour lui, l'invasion de la France cette année-là marque les origines des conflits européens qui se sont succédés jusqu'à la seconde guerre mondiale.

"La campagne de France est considérée comme la plus belle campagne de Napoléon même si elle se conclut par son abdication" à Fontainebleau, peut-on lire dans l'avant-propos du livre. "Entre janvier et avril 1814, la Champagne et la Brie sont le théâtre des ultimes faits d'arme de Napoléon Ier. à la tête d'une armée affaiblie par les campagnes de Russie et d'Allemagne, l'Empereur tente en vain de résister à l'invasion des troupes de la Sixième Coalition des armées européennes et de préserver le territoire national."

Passionné d'histoire, Yves Jégo, est également l'auteur de 1807 (Timée, 2011), roman qui retrace les péripéties de Napoléon Bonaparte lors de son séjour à Venise. Enfin il est l'initiateur d'un projet de parc historique dédié à l'épopée napoléonienne qui doit être construit sur le site la bataille de Montereau d'ici 2017.

01.08 2013

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités