Clubs de lecture

L’avenir de France Loisirs se jouera le 13 décembre

L’avenir de France Loisirs se jouera le 13 décembre

Selon une information de La Correspondance de la Presse, le tribunal de commerce de Paris a mis son jugement en délibéré au lundi 13 décembre pour la reprise de France Loisirs. Les deux candidats Reworld Media et Financière Trésor du Patrimoine ont revu à la hausse leurs propositions.

J’achète l’article 1.5 €

Par Charles Knappek ,
Créé le 08.12.2021 à 12h14 ,
Mis à jour le 08.12.2021 à 13h00

Placé en liquidation judiciaire le 25 octobre dernier, France Loisirs, aujourd’hui propriété d’Actissia, devrait être fixé sur son sort le 13 décembre. C’est à cette date que le tribunal de commerce de Paris a mis son jugement en délibéré pour la reprise du club de livres, aujourd’hui réduit à 800 000 membres.

Le tribunal devra choisir entre Reworld Media et Financière Trésor du Patrimoine. Les deux candidats ont revu des propositions initialement jugées insuffisantes.

Reworld Media propose désormais de reprendre 126 salariés sur les 750 que compte actuellement France Loisirs, contre une vingtaine dans sa première offre de reprise. Le groupe indique aussi vouloir développer le canal digital, rationaliser le réseau de boutiques et s’appuyer davantage sur les prestataires extérieurs. Selon La Correspondance de la Presse, Reworld Media serait prêt à investir 5 millions d’euros pour exploiter les actifs repris ; le prix de cession s’établirait quant à lui à 510 000 euros, auquel s’ajouteraient 825 000 euros de stock et 580 000 euros de charges diverses.

De son côté, Financière Trésor du Patrimoine, qui possède les éditions Trésor du Patrimoine, spécialisées dans les objets de collections, les monnaies et médailles, propose désormais de reprendre 138 salariés, contre seulement une quinzaine dans sa première offre. Le groupe reprendrait un total de 14 magasins sur les 122 points de vente pour un montant total de reprise proposé à 2 millions d’euros, auquel s’ajouterait le stock.

Les dernières
actualités