Etude

Créés il y a plus de vingt ans, les Centres régionaux de formation aux carrières des bibliothèques (CRFCB) jouent un rôle essentiel dans l'enseignement dispensé aux professionnels des bibliothèques, et plus globalement dans la réflexion sur l'évolution du métier et de ses pratiques. Dans le rapport qu'elle vient de lui consacrer, intitulé « L'avenir du réseau de Centres régionaux de formation aux carrières des bibliothèques », l'Inspection générale des bibliothèques dresse un panorama de ce réseau formé de 12 établissements, et avance 20 propositions destinées à l'aider à s'adapter aux grandes évolutions du métier des bibliothèques. Ces recommandations visent également à accompagner le réseau face aux défis que constituent la reconfiguration territoriale par la création des grandes régions et la réorganisation du paysage de l'enseignement supérieur par la fusion des universités au sein de grands pôles.

Implantés au sein des universités et dotés d'un statut interuniversitaire et interministériel, les CRFCB ont pour mission d'organiser les préparations aux concours et aux examens professionnels de la filière bibliothèques ou de la filière culturelle, et de concevoir des programmes de formation continue adaptés à la fois à la lecture publique et au secteur universitaire. L'enquête sur laquelle est basé le rapport montre des résultats globalement positifs avec un total de 16 000 heures de formation par an et 13 000 agents formés. Autre indicateur positif, la part importante des recettes propres dans le budget des CRFCB, qui s'élève à 57 %, pour 43 % de subventions provenant des ministères.

Le positionnement des CRFCB mériterait cependant d'être clarifié au sein de leurs établissements, sur le territoire qu'ils desservent, et au niveau national, affirment les auteurs du rapport, Benoît Lecoq, Pierre-Yves Cachard, Thierry Grognet, inspecteurs généraux des bibliothèques. Ces derniers proposent notamment de développer la dimension prospective des CRFCB par la mise en place d'un observatoire des qualifications et des compétences. Ils préconisent également d'adapter les méthodes pédagogiques des CRFCB aux transformations des territoires et des publics par le développement des formations à distance ou hybrides.

Vu la complexité des perspectives esquissées pour les CRFCB, les auteurs du rapport préconisent l'organisation d'un séminaire qui rassemblerait tous les interlocuteurs concernés, afin d'élaborer un plan stratégique à l'échelle nationale.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités