Bande dessinée

Le caricaturiste Jul refoulé à la frontière du Nicaragua

Jul au festival de BD d’Angoulême en 2013 - Photo MYRABELLA/WIKIMEDIA COMMONS

Le caricaturiste Jul refoulé à la frontière du Nicaragua

Le dessinateur de presse, ex-collaborateur de Charlie Hebdo, qui devait participer à un forum d’écrivains au Nicaragua, s’est vu refuser sans raison l’entrée au pays par les autorités.

J’achète l’article 1.50 €

Par Emmanuelle Bour,
avec AFP,
Créé le 21.05.2015 à 15h19,
Mis à jour le 21.05.2015 à 16h00

Les autorités nicaraguéennes ont refusé l’entrée du caricaturiste français Jul sur leur territoire. De son vrai nom Julien Berjeaut, Jul devait participer à Centroamerica Cuenta, un forum réunissant 70 écrivains d’Amérique et d’Europe, qui avait commencé mardi 19 mai par un hommage à Charlie Hebdo.

Ex-collaborateur du journal satirique, Jul était aussi invité à participer à d’autres événements culturels au Costa Rica et au Salvador. “Je ne travaille plus à Charlie Hebdo depuis cinq ans, je n’étais pas présenté comme ça [en tant que dessinateur de Charlie, NDLR] pour le festival mais comme dessinateur de presse en général”, a précisé Jul depuis le Salvador.

Aucune explication officielle

“Le gouvernement ne nous a offert aucune raison pour avoir refusé l’entrée à Jul”, s'étonne Sergio Ramirez, écrivain organisateur de la rencontre, qui fustige “un acte lamentable, inexplicable”. Sergio Ramirez dit avoir alerté l’ambassade de France au Nicaragua pour tenter de dialoguer à ce sujet, mais les autorités locales ne sont pas revenues sur leur décision, ce que “regrette” Antoine Joly, l’ambassadeur français.

Jul, qui a collaboré avec de nombreux médias français comme Libération et L’Humanité, est le troisième étranger en une semaine à être refoulé à son arrivée au Nicaragua, après le Péruvien Luis Carlos Boub et l’Espagnole Marta Gonzalez, militants de l’ONG Centre pour la justice et le droit international (CEJIL), qui venaient participer à l’anniversaire d'un organisme local de défense des droits de l’homme.


Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités