Le conseil de Paris rejette le voeu sur le livre Métronome

Le conseil de Paris rejette le voeu sur le livre Métronome

Le conseil de Paris rejette le voeu sur le livre Métronome

Lorànt Deutsch a profité du tintamarre médiatique pour répondre aux accusations.

Par Vincy Thomas,
avec vt, avec afp Créé le 15.04.2015 à 23h36

La Ville de Paris continuera de soutenir Métronome, le best-seller de Lorànt Deutsch. En effet, le conseil de Paris a rejeté mardi le voeu des élus communistes lui demandant de ne plus faire la promotion d'un livre accusé d'être "orienté idéologiquement".

A l'AFP, le comédien avait, plus tôt dans la journée, répondu à la polémique : "L'histoire ne peut pas être un instrument politique. Ce que j'ai voulu, c'est la raconter. Ceux qui m'accusent de la manipuler, d'être un idéologue, ont tort et je leur retourne le compliment".

Aucune subvention de la Ville de Paris

"Je ne suis ni un idéologue ni un faussaire historique, mais un amoureux de l'histoire, avec toutes ses cicatrices, et ce sont ces élus du Front de Gauche qui ont une vision terriblement orientée. Moi, je respecte leur éclairage. Qu'ils respectent le mien", a poursuivi Lorànt Deutsch. Ses interventions dans des classes parisiennes ont aussi fait l'objet de critiques de la part de ses détracteurs au Conseil de Paris. "C'était à la demande d'enseignants. Je n'ai aucun contrat et je ne touche aucune subvention de la Ville de Paris", a-t-il assuré.

"Ce qui me fait le plus mal, c'est que mes détracteurs veulent me faire passer pour un vampire" réactionnaire. "Et si je fais du prosélytisme, c'est pour donner à tous, notamment aux enfants, l'envie de connaître l'histoire de France", s'est-il exclamé.

Henri Sauval en référence

Il explique que "toute cette polémique est partie d'un étudiant en histoire qui a pris mon livre pour cible et s'acharne depuis six mois à détruire mon travail et insinue que je suis le relais d'une idéologie", en référence à William Blanc, doctorant à la Sorbonne qui organise des conférences et des visites guidées de Paris. Quant à ses "prétendues erreurs et affabulations qui trufferaient mon livre, c'est faux. Je me suis référé à des historiens de renom comme Henri Sauval. Je n'ai rien inventé", s'est-il défendu.

Concernant son orientation royaliste, le comédien assume : "J'ai dit que j'étais royaliste mais je ne suis pas un militant politique. Je suis un enfant de la République, j'aime mon pays."

Un nouveau livre en 2013

Succès phénoménal de librairie, Métronome, l'histoire de France au rythme du métro parisien (Michel Lafon) s'est vendu à près de 2 millions d'exemplaires. Une version illustrée était parue l'année suivante. Et l'adaptation télévisée de l'ouvrage a battu des records d'audience sur France 5 en 2012.

Lorànt Deutsch prépare un nouveau livre, cette fois sur les voies de communication. Il paraîtra en 2013, toujours chez Michel Lafon. "Là, je citerai toutes mes sources. Je sais que je serai attendu au tournant!"

Les dernières
actualités