Le dernier livre de Michel Cymes attaqué par des parents pour "sexisme" | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 01.04.2017 à 18h25 (mis à jour le 01.04.2017 à 19h00) - 1 commentaire Jeunesse

Le dernier livre de Michel Cymes attaqué par des parents pour "sexisme"

Michel Cymes. - Photo COPIE D'ÉCRAN/FRANCETV

Quand ça va ! Quand ça va pas ?, paru chez Clochette, fait l'objet d'une campagne en ligne et d'une pétition accusant son auteur, Michel Cymes, de discrimination à l'égard du corps des filles.

"La Zézette n'est pas un trou. Stop à la désinformation des petits!". C’est ainsi que s’intitule la pétition qui circule depuis quelques jours, initiée par un collectif nommé « Des parents et adultes en colère » et adressée aux éditions Clochette. A l’heure où nous écrivons, la pétition a été signée par près de 7000 personnes. Ajoutant à l’opération un hashtag pour les réseaux sociaux : #RasLaTouffe.

Objet de cette protestation, le livre de Michel Cymes, Quand ça va ! Quand ça va pas ? (Le corps expliqué aux enfants et aux parents), qui n’en est pas à sa première polémique. Les plaignants accusent le plus populaire des animateurs de la télévision d’avoir "maltraité" le sexe féminin.

Inégalité des sexes

Le livre, déjà épuisé, s’est vendu à 10000 exemplaires. Les pétitionnaires ont remarqué "que la page des explications pour les zizis fait 11 lignes alors que la page des zézettes fait 5 lignes, un sous produit en quelque sorte." Ils reprochent surtout l’inégalité entre les deux appareils génitaux, mâle et femelle : "vu le schéma du sexe féminin on pourrait croire que la zézette n’est qu’un trou. Disparu le vagin, disparu l’utérus, disparues les 4 lèvres, disparus les 2 ovaires, disparu le clitoris ! La seule chose à quoi servirait la zézette ce serait à faire pipi ?! Coté zizi, on a un pénis, des testicules, un scrotum, un gland et un prépuce. On notera que les testicules servent à faire les bébés, le zizi étant autofécondant probablement."

Les reproches ne s’arrêtent pas là : absence des règles, âge du décalottage, représentation des garçons et des filles, mensurations des pénis et absence de mensuration des clitoris, etc… "En 2017 tomber à un tel niveau de désinformation nous sidère. Aussi nous vous prions de bien vouloir amender votre document au plus tôt pour qu’enfin les petites filles y soient à égalité avec les petits garçons" conclue la pétition.
 

Un livre ciblé pour les 5-9 ans

Michel Cymes et son éditrice Maureen Dor ont répondu sur les réseaux sociaux. Elle explique que "Michel Cymes a fait le choix délibéré de ne parler que des organes qui pourraient se faire poser des questions aux enfants entre 5 et 9 ans. Il ne lui a pas semblé utile de parler des ovaires et du clitoris. C’est son choix en tant qu’auteur et en tant que médecin.  (…) En tant qu’éditrice, je suis très fière de ce livre qui aidera de nombreux parents à répondre aux nombreuses questions concernant la santé de leurs enfants que ceux-ci leur posent."



L’auteur, stupéfait par la polémique et abasourdi par les interprétations qui se propagent sur les réseaux, a sobrement répliqué : "Au début, on se dit que c'est une blague, en fait non ! Y a des gens qui sont vraiment très malades ..."
 
La sexualité et l’enfance restent des sujets controversés  : il y a seize ans, Zep a publié son Guide du zizi sexuel, un best-seller pour les 9-13 ans. Les deux expositions autour du livre à la Cité des sciences et de l’Industrie avaient fait l’objet d’une pétition de l'association SOS Éducation qui les trouvait « indécentes », recevant 8000 signatures en 2007 puis 38500 en 2014.
 
 

Sur les mêmes thèmes (1 articles)

Auteurs cités (2)

Commentaire récent

“ C'est douteux cet amalgame avec SOS Education, dont les diatribes réac contre Titeuf n'ont rien à voir avec les remarques faites à Michel Cymes ” #RasLaTouffe il y a 2 ans à 18 h 05
close

S’abonner à #La Lettre