Prix littéraire

Le festival Quai des bulles de Saint-Malo a dévoilé ses cinq lauréats

Ralph Meyer - Photo Quai des bulles

Le festival Quai des bulles de Saint-Malo a dévoilé ses cinq lauréats

Ralph Meyer a remporté le Grand prix de l'affiche. Tandis que le prix ouest France : Quai des bulles a distingué, pour la première fois, une auteure illustratrice.

Par Thomas Faidherbe,
Créé le 03.11.2021 à 11h26

Bonne reprise pour le festival Quai des Bulles, qui s'est déroulé à Saint-Malo du 29 octobre au 1er novembre, et a attiré 40 000 visiteurs et environ 700 auteurs. Cinq prix ont été décernés.

Le Grand prix de l'affiche a été attribué au dessinateur quinquagénaire Ralph Meyer. Par conséquent, il réalisera l'affiche de la prochaine édition. Ralph Meyer est le dessinateur de la série Undertaker, scénarisée par Xavier Dorrisson (Dargaud), qui raconte l'histoire d'un croque-mort en plein Far West. Il signe également les dessins des séries XIII Mystery, Asgard avec Xavier Dorison et Berceuse assassine, avec Philippe Tome (toutes les trois chez Dargaud). 



Le Prix Coup de cœur a été décerné à la série Dans la tête de Sherlock Holmes, L'affaire du ticket scandaleux de Cyril Liéron et Benoît Dahan, publié aux éditions Ankama. L'histoire se déroule à Londres. En découvrant une poudre mystérieuse sur des vêtements et un ticket de spectacle très particulier, Sherlock Holmes se dit que le docteur Herbert n'est pas l'unique victime d'un complot de grande ampleur et que l'étrange disparition de Londoniens pourrait trouver son explication dans les représentations d'un magicien chinois. D'autres tickets confirment son intuition. Les deux volumes se sont écoulés à plus de 67000 exemplaires selon GfK.  

Pour la première fois, c'est une auteure qui a remporté le Prix Ouest France / Quai des Bulles. Le jury de la récompense littéraire a couronné Jours de sable de l’artiste néerlandaise Aimée de Jongh, paru chez Dargaud en mai dernier. Dans cet album, John Clarke, un jeune photoreporter, doit témoigner pour un organisme gouvernemental de la situation tragique vécue par les fermiers du Dust Bowl. En Oklahoma, il se lie d'amitié avec Betty. Grâce à la jeune femme, il prend conscience du drame humain provoqué par la crise économique. En même temps, il remet en cause son rôle social et son travail de photographe. Ecoulée à plus de 17000 exemplaires, la bande dessinée avait retenu l'attention des membres de l'Association des critiques et journalistes de Bande Dessinée (ACBD), qui l'avait intégrée à leurs conseils de lecture de l'été 2021.

Enfin, le Prix Révélation ADAGP / Quai des Bulles a été remis à L’alcazar de Simon Lamouret (Sarbacane). Dans son roman graphique, Simon Lamouret plonge les lecteurs dans l'Inde contemporaine avec l'histoire du chantier de construction d'un immeuble dans une grande ville du pays. Ce lieu est un creuset où se croise et se côtoie une dizaine de personnages originaires des quatre coins du territoire et représentatifs de sa diversité sociale, culturelle, linguistique et religieuse.

Par ailleurs, le Prix Jeunes Talents a récompensé Gessica Maio.
 

 

Les dernières
actualités