Le fonds de solidarité gouvernemental aux auteurs prolongé | Livres Hebdo

Par Alexiane Guchereau, le 17.07.2020 à 18h49 (mis à jour le 20.07.2020 à 11h21) Auteurs

Le fonds de solidarité gouvernemental aux auteurs prolongé

Le ministère des Finances à Paris-Bercy. - Photo OLIVIER DION

Le fonds de solidarité gouvernemental a été prolongé le 16 juillet suite aux pertes du mois de juin. Le formulaire sera mis en ligne le 20 juillet prochain.
 

Le fonds de solidarité gouvernemental, auquel peuvent prétendre les artistes-auteurs déclarant leurs revenus en traitements et salaires, est prolongé en raison des pertes du mois de juin. Les conditions d’éligibilité au fonds restent inchangées. Le formulaire sera mis en ligne le 20 juillet prochain à partir de 9h00. Pour ceux qui ont été éligibles à l'aide pour les mois précédents mais qui n’en avaient pas encore fait la demande, les formulaires des mois de mars, avril et mai restent accessibles jusqu’au 31 juillet 2020.
 
Par ailleurs, les auteurs ont accès au dispositif de l’aide majorée du 2e volet 2 (aide complémentaire régionale pouvant aller jusqu'à 5000€) s’ils ou elles ont subi une perte de chiffre d’affaires d’au moins 80 % durant la période comprise entre le 15 mars 2020 et le 15 mai 2020, par rapport à la même période de l’année précédente ou, s’ils le souhaitent, par rapport au chiffre d’affaires mensuel moyen de l’année 2019 ramené sur deux mois.
 
Afin de soutenir les auteurs du livre qui ne sont pas éligibles au fonds de solidarité gouvernemental, la SGDL, avec le soutien du Centre national du Livre, a mis en place une aide d'urgence exceptionnelle, récemment prolongée pour couvrir les pertes des mois de juillet et août. Ce fonds est doté par le Centre national du Livre et différents organismes représentatifs (SOFIA, SCAM, ADAGP...) à hauteur de 2,2 million d'euros. Au 20 juillet, 1,42 millions d'euros ont été distribués via 1417 versements, selon la SGDL. Les demandes peuvent être adressées à la SGDL jusqu'au 1er octobre 2020 via une plateforme de dépôt sécurisée, accessible depuis cette page.
close

S’abonner à #La Lettre