Scolaire

Ecole : 20 associations d’artistes-auteurs critiquent un dispositif culturel

Des enfants à l'école

Ecole : 20 associations d’artistes-auteurs critiquent un dispositif culturel

Les organismes demandent l’abandon de la mesure Sport-Santé-Culture-Civisme qui vise à assurer une prise en charge des élèves dans le cadre de la reprise progressive des cours.

J’achète l’article 1.50 €

Par Nicolas Turcev,
Créé le 09.07.2020 à 16h53,
Mis à jour le 09.07.2020 à 17h00

Vingt associations ont signé, mercredi 8 juillet, un communiqué commun pour demander l’abandon de la mesure Sport-Santé-Culture-Civisme (2S2C) qui vise à occuper le temps scolaire des enfants en conditions d’accueil restreint à la suite de la crise sanitaire. Le dispositif propose de mettre en place des activités "éducatives et ludiques" en "prolongement des apprentissages et en complémentarité avec l’enseignement".
 
Selon la Ligue des auteurs professionnels, la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse ou encore le Syndicat des écrivains de langue française, ce programme "concurrence directement" le projet pour l’Education artistique et culturelle (EAC). Ce dernier permet des rencontres entre élèves et artistes ainsi que la fréquentation des lieux culturels sur le temps scolaire, périscolaire et extra-scolaire. De nombreux auteurs dépendent de leurs interventions dans les écoles pour compléter leurs revenus.
 
"Le dispositif 2S2C est une attaque sans précédent contre l’enseignement artistique et culturel [et] un pervertissement de l’EAC", écrivent les associations, qui redoutent la mise en place d’activités artistiques et culturelles qui ne "mobilisent pas nécessairement, auprès des élèves, des professionnels de la pédagogie ni des arts". Les organismes de défense des artistes-auteurs estiment que le dispositif 2S2C "dévaloris[e] les professionnels : enseignants, artistes-auteurs et intermittents du spectacle" et demandent son retrait.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités