Grands prix d'automne

Le Goncourt 2021 : la deuxième sélection et un changement de règlement

Anne Berest - Photo MARIE MAROT / GRASSET

Le Goncourt 2021 : la deuxième sélection et un changement de règlement

L'affaire déclenchée par France Inter sur Camille Laurens a provoqué deux changements dans le règlement intérieur du prix.

Par Isabel Contreras,
Créé le 05.10.2021 à 14h10,
Mis à jour le 05.10.2021 à 16h56

Les membres de l'académie Goncourt ont révélé, mardi 5 octobre, leur deuxième sélection. Ils ont, par la même occasion, organisé une assemblée générale extraordinaire qui a donné lieu à deux modifications dans le réglèment intérieur. Ces changements ont été motivés par la polémique lancée le 21 septembre par France Inter. La radio avait révélé que Camille Laurens, jurée du Goncourt qui avait fait une critique sévère de La Carte postale dans Le Monde, était la compagne de François Noudelmann. Or, les deux livres traitent d'un même thème, l'histoire d'une lignée juive au XXe siècle.

Ainsi, les membres de l'académie Goncourt annoncent que "ne pourront être retenus les ouvrages des conjoints, compagnons ou proches parents des membres du jury. Il appartient, le cas échéant, à l’académicien concerné d’informer la société de l’existence d’une telle proximité". "C'est pourquoi, le nom de François Noudelman a automatiquement disparu de cette deuxième liste", précise à Livres Hebdo le président du jury, Didier Decoin.

En outre, et pour "respecter le secret du vote, y compris de leur propre vote", les 10 jurés du prix Goncourt "qui tiennent une rubrique littéraire dans un média s’abstiennent de chroniquer les ouvrages qui figurent dans la sélection aussi longtemps que ces ouvrages y figurent". Si cette règle est officielle à partir de ce jour, elle n'a pas affecté Anne Berest qui se maintient encore dans la course. Moins chanceux, Philippe Jaenada, Lilia Hassaine ou Patrice Franceschi n'ont pas été retenus.

L'académie Goncourt, présidée par Didier Decoin, se compose d'Eric-Emmanuel Schmitt, Pascal Bruckner, Paule Constant, Patrick Rambaud, Tahar Ben Jelloun, Camille Laurens, Françoise Chandernagor, Philippe Claudel et Pierre Assouline

Les quatre finalistes seront annoncés le 26 octobre. Le 3 novembre sera dévoilé, chez Drouant, le nom du successeur d'Hervé Le Tellier, lauréat en 2020 pour L'anomalie (Gallimard).


La deuxième sélection :

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités