Le Grand prix de la critique BD 2012 couronne Polina, de Bastien Vivès | Livres Hebdo

Par Fabrice Piault, avec fp, le 02.12.2011

Le Grand prix de la critique BD 2012 couronne Polina, de Bastien Vivès

Extrait de Polina

L'Association des critiques et journalistes de bande dessinée salue le « très grand talent » de l'auteur de 27 ans publié par Casterman sous son label «KSTR».

Bastien Vivès obtient pour Polina, un récit d'apprentissage retraçant la trajectoire plusieurs fois contrariée d'une jeune danseuse russe et publié en mars 2011 par le label « KSTR » de Casterman, le Grand prix de la critique 2012 décerné par l'Association des critiques et journalistes de bande dessinée.

Encensé depuis Le goût du chlore (KSTR, 2008) pour la virtuosité de son dessin, l'auteur de 27 ans signe avec Polina « son premier chef d'oeuvre », souligne l'ACBD lundi 5 décembre dans un communiqué qui salue son « très grand talent ».

Né à Paris en 1984, Bastien Vivès a suivi des études spécialisées de dessin, d'arts graphiques et d'animation, notamment à l'école parisienne des Gobelins. Il a publié plus d'une douzaine d'albums en cinq ans, dont, sous le label KSTR, Dans mes yeux et Amitié étroite (2009), et, chez Dargaud avec Merwan, la trilogie Pour l'Empire (2010-2011). Sa plus récente production, Les Melons de la colère, est un essai de BD pornographique, paru aux Requins Marteaux.

Dans Polina qui constitue, « au delà du portrait d'une danseuse, une histoire de passions et d'ambitions, d'enthousiasmes et de trahisons », le dessinateur affirme « un trait souple, expressif et sensible », écrivions-nous dans une avant-critique, le 18 février dernier dans Livres Hebdo.
close

S’abonner à #La Lettre