Le grand prix Palatine pour Patrick Grainville | Livres Hebdo

Par Marie-Christine Imbault, le 09.04.2014 à 16h52 (mis à jour le 09.04.2014 à 17h00) Proclamation

Le grand prix Palatine pour Patrick Grainville

Patrick Grainville. - Photo © ADI CROLLALANZA

Le juré Médicis est couronné pour son roman sur les Indiens des plaines, vedettes de la nouvelle exposition du Musée du Quai Branly.

Le Grand Prix du Roman Historique 2014 soutenu par la Banque Palatine en partenariat avec le Musée Carnavalet a été remis mardi 8 avril à Patrick Grainville pour Bison aux Editions du Seuil.
 
Ce prix littéraire, créé et organisé par Floryse Grimaud, couronne tous les ans le meilleur roman historique. La rigueur historique, la qualité de l’écriture et l’originalité de l’intrigue sont au nombre des critères retenus.
 
Dans Bison, Patrick Grainville évoque les Indiens des plaines américaines dont la vie est racontée à partir des tableaux du peintre George Catlin. Ces tribus font actuellement l'objet d'une exposition inédite en France, qui a ouvert hier, au musée du quai Branly.
 
Le jury du prix se compose de Stéphane Bern, Philippe Bertrand, Jacques Chancel, Irène Frain, Floryse Grimaud, Karin Hann, Jean-Marc Léri, Pascal Ory, Daniel Picouly, Jean-Marc Ribes, Jacques de Saint Victor, Philippe Vallet.
 
Sept titres étaient en lice :
Bison de Patrick Grainville (Seuil)
Guido de Guy Scarpetta (Gallimard)
La bête de Catherine Hermary Vieille (Albin Michel)
La clandestine du voyage de Bougainville de Michèle Kahn (Le Passage)
L’an prochain à Grenade de Gérard de Cortanze (Albin Michel)
Le Bataillon créole de Raphaël Confiant (Mercure de France)
Tuer Napoléon III de Jean-Baptiste Evette (Plon)
 
La Banque Palatine dote le prix de 5000 euros.
 
L’an dernier, le prix avait couronné Tierno Monénembo pour Le terroriste noir (Le Seuil).
close

S’abonner à #La Lettre