Le label BNR a accéléré la conversion au numérique | Livres Hebdo

Par Véronique Heurtematte, le 27.01.2017 Rapport

Le label BNR a accéléré la conversion au numérique

La bibliothèque de Rennes a obtenu le label BNR en 2012. - Photo BIBLIOTHÈQUE DE RENNES

Lancé en 2010 par le ministère de la Culture et de la Communication dans le cadre de ses "14 propositions pour le développement de la lecture 2010-2015", et destiné à aider les établissements de lecture publique à se doter de ressources et de services en ligne, le label Bibliothèque numérique de référence (BNR) concernait, au 31 décembre 2015, 21 établissements. Le chiffre est bien supérieur à l’objectif initial qui visait 5 grandes bibliothèques labellisées. "Le programme BNR a constitué un accélérateur de la modernisation des bibliothèques et a donné une impulsion décisive à la conversion des bibliothèques au numérique à un moment clé", estime Isabelle Duquenne, inspectrice générale des bibliothèques et auteure du premier bilan consacré à ce dispositif par l’Inspection générale des bibliothèques, publié en décembre dernier.

Sur la période 2010-2015, l’Etat a consacré au programme 9,57 millions d’euros issus de la dotation générale de décentralisation. Aujourd’hui, le programme se poursuit avec une quinzaine de dossiers en cours. Pour Isabelle Duquenne, il est cependant essentiel aujourd’hui de repréciser le niveau attendu des bibliothèques pour l’obtention du label, d’achever le maillage du territoire et d’évaluer l’impact sur les publics. Pour les bibliothèques, les principaux défis liés à cette démarche sont la formation des personnels et la maîtrise des coûts générés. V. H.

Sur les mêmes thèmes (1 article)

Thématique

close

S’abonner à #La Lettre