Le « livre noir » réédité | Livres Hebdo

En 1942, le Comité antifasciste juif (CAJ) confiait aux écrivains russes Ilya Ehrenbourg et Vassili Grossman la rédaction d'un livre noir des atrocités commises par les Allemands sur la population juive d'URSS. L'ouvrage n'a jamais vu le jour, une partie du CAJ a été assassinée en 1952, mais le manuscrit fut miraculeusement sauvé puis publié à Vilnius (Lituanie) en 1993. Traduit du russe par Solin

Lire la suite (200 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre