Avec M la maudite, le journaliste et essayiste prolifique Jean-François Kahn (Tallandier, 4 octobre) s'essaie à une contre-encyclopédie personnelle. L'auteur part de la seule et unique lettre M pour raconter - de « Macron » à « Merde » en passant par « Mirabeau » - les expériences de sa vie. 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités