Bande dessinée

Le musée de la BD d’Angoulême se transforme pendant 2 ans

La Cité internationale de la bande dessinée et de l’image d’Angoulême - Photo DR

Le musée de la BD d’Angoulême se transforme pendant 2 ans

La Cité internationale de la BD et de l’image d’Angoulême se transforme pour améliorer la visite de son musée. Cette dernière ne reprendra qu'en 2026.

J’achète l’article 1.5 €

Par Antoine Masset,
Créé le 02.04.2024 à 17h48 ,
Mis à jour le 04.04.2024 à 17h22

La Cité internationale de la bande dessinée et de l’image d’Angoulême cesse temporairement la visite de son musée de la BD jusqu’en juin 2026. L’objectif est de mieux valoriser son parcours d’exposition et son fonds de 20 000 planches originales pour une meilleure expérience de visite du public. Dans le cadre de cette refonte, un comité d’experts du 9e art a été constitué par Vincent Eches, directeur de la Cité.

La nouvelle ligne de route vise un parcours plus lisible alimenté de nouveaux fonds issus d’autres cultures asiatiques mais aussi latino-américaines, africaines et arabophones. Sont également prévus une présentation de l’histoire et des différents métiers dans le monde de la BD, une vision plus globale de l’image incluant le jeu vidéo et le cinéma d’animation et, entre autres, des dispositifs numériques pour une visite inédite.

Une visite dépassée

Le parcours actuel ne correspondait pas, selon Vincent Eches, à la promesse de divertissement, de surprise et d’envergure promis par la Cité internationale. Sur 1 000 m² de visite, seulement 3% des planches sont exposées à cause de son ancien aménagement. Aujourd’hui, le Musée abrite près de 20 000 planches originales et plus de 250 000 imprimés au sein de sa bibliothèque patrimoniale.

La Cité internationale de la BD et de l’image ne ferme cependant pas ses portes. Elle accueillera plusieurs expositions temporaires dont Les trésors des collections de la Cité ( à partir de juin 2024), Marvel, super-héros & co (du 25 juin 2024 au 4 mai 2025) ou encore Science-fiction ( à partir de janvier 2025).

Les dernières
actualités