Le palmarès des "écrivains chez Gonzague Saint Bris" | Livres Hebdo

Par Léopoldine Leblanc, le 27.08.2018 à 17h24 (mis à jour le 27.08.2018 à 18h08) Manifestation

Le palmarès des "écrivains chez Gonzague Saint Bris"

Cali - Photo YANN ORHAN

Pour sa 1ère édition, la manifestation littéraire qui succède au rendez-vous de la Forêt des livres, au château de Chanceaux-près-Loches (Indre-et-Loire), a distingué cinq auteurs, dimanche 26 août, devant près de 30 000 visiteurs.

Dimanche 26 août, la 1re édition des Ecrivains chez Gonzague Saint Bris a réuni près de 30 000 visiteurs dans le parc du château de Chanceaux-près-Loches (Indre-et-Loire), d’après l’Association Europe Touraine Culture et communication chargée de l’événement.
 
Ce rendez-vous littéraire succède à La Forêt des livres fondée en 1995 par l’écrivain Gonzague Saint Bris, décédé dans un accident de la route le 8 août 2017. En accès gratuit et très populaire dans la région, la manifestation a réuni jusqu’à 70 000 visiteurs dans ses meilleures années.
 
Devant Le Chalet des chasseurs, inauguré comme maison d’écrivain, cinq auteurs ont été primés pour des ouvrages parus cette année. L’auteur-compositeur-interprète Cali a remporté le prix 2018 pour son premier roman Seuls les enfants savent aimer (Cherche Midi), Adrien Bosc et Jérôme Attal ont été distingués chacun par un prix de la Rentrée. Le premier pour Capitaine (Stock), récit du périple des réfugiés-artistes (dont André Breton, Anna Seghers, Wifredo Lam) fuyant le régime de Vichy vers l’Amérique en 1941, et le second avec le roman 37, étoiles filantes (Robert Laffont), qui met en scène le sculpteur Alberto Giacometti dans le Paris des années 1930. Parmi les nouvelles voix, la primo-romancière Thi Thu a reçu le prix du Premier roman pour Presque une nuit d’été (Rivages), et la mannequin Loulou Robert le prix Révélation avec Sujet inconnu (Julliard).
 
Cent trente auteurs et personnalités médiatiques étaient présents toute la journée pour des rencontres, dédicaces, cafés littéraires, spectacles et ateliers, parmi lesquels l’animateur Thierry Beccaro (venu présenter Je suis né à 17 ans…, Plon), la journaliste Claire Chazal (pour son autobiographie Puisque tout passe, Grasset) au côté du neuro-psychiatre Boris Cyrulnik et de la romancière Irène Frain.
close

S’abonner à #La Lettre