"Le Parisien" dévoile ses Etoiles 2019 | Livres Hebdo

Par Alexiane Guchereau, le 16.12.2019 à 16h52 (mis à jour le 16.12.2019 à 17h00) Lauréats

"Le Parisien" dévoile ses Etoiles 2019

Jean-Paul Delfino - Photo PHILIPPE MATAS/LEETRA/LEEMAGE/HÉLOÏSE D'ORMESSON

Les équipes du Parisien-Aujourd'hui en France ont décerné, lundi 16 décembre, leurs étoiles 2019 de la culture, parmi lesquelles une bande dessinée, un roman et un polar. 

Les rédactions du Parisien- Aujourd'hui en France ont annoncé lundi 16 décembre les lauréats de la septième édition de ses Etoiles 2019. Dans leur sélection, qui compte au total une trentaine d'Etoiles, elles ont récompensé le meilleur roman de l'année, le meilleur polar et la meilleure bande dessinée.
  • Etoile 2019 du meilleur roman français : Assassins! de Jean-Paul Delfino (Héloïse d'Ormesson)

    Dans son roman, l'auteur évoque les derniers jours d'Emile Zola. Suite à son engagement dans l'affaire Dreyfus, l'auteur des Rougon-Macquart devient la cible de nombreuses critiques et diffamations en particulier de la part d'Edouard Drumont, fondateur de la Ligue antisémite de France, et de Léon Daudet. A sa mort en 1902 dûe à une intoxication au monoxyde de carbone, la thèse du meurtre est envisagée. "Cela nous vaut un roman brillant, érudit, qui excelle à faire revivre l'époque choisie" écrit Jean-Claude Perrier dans son avant-critique du roman publiée dans le numéro du 23 août.

    Jean-Paul Delfino a reçu le prix des Romancières 2019 pour Le voyage de sable (Le Passage). L'affaire Dreyfus était cette année au coeur de J'accuse!, dernier film de Roman Polanski, sorti le 13 novembre.
     
  • Etoile 2019 du meilleur polar : De bonnes raisons de mourir, de Morgan Audic (Albin Michel)

    Dans ce thriller, un cadavre mutilé est découvert à Pripiat, près de Tchernobyl. Le commandant Melnyk, un policier ukrainien est chargé d'enquêter tandis qu'Alexandre Rybalko, un policier russe, a été engagé par le père de la victime pour retrouver l'assassin et le tuer. Leurs investigations se croisent et les conduisent sur la trace d'un double homicide commis la nuit du 26 avril 1986.
     
  • Etoile 2019 de la meilleure bande dessinée : Les indes fourbes d'Alain Ayroles et de Juan Guarnido (Delcourt)

    Déjà récompensé par le prix Landerneau de la BD et le Grand prix RTL de la BD, l'ouvrage d'Alain Ayroles et de Juan Guarnido, paru chez Delcourt à la rentrée littéraire confirme son succès. Les deux auteurs narrent les aventures de don Pablos de Ségovie, qui le mènent de la pauvreté à la richesse et de la cordillère des Andes à l'Amazone.
close

S’abonner à #La Lettre