Disparition

Le Petit Nicolas perd son dessinateur Jean-Jacques Sempé

Le Petit Nicolas perd son dessinateur Jean-Jacques Sempé

Le dessinateur français, collaborateur de multiples titres de presse et auteur de nombreux ouvrages dont, avec René Goscinny, les aventures du Petit Nicolas, est mort le 11 août à l'âge de 89 ans.

J’achète l’article 1.5 €

Par Adriano Tiniscopa,
Créé le 12.08.2022 à 14h41

L'écolier français le plus polyglotte au monde vient de perdre son père créateur. Né le 17 août 1932 à Pessac (Gironde), Jean-Jacques Sempé, alias Sempé, dessinateur de renommée mondiale, collaborateur important et régulier tout au long de sa vie de multiples titres de presse, est mort le 11 août 2022. Son premier album de dessins satiriques, Rien n'est simple, est publié en 1962 aux éditions Denoël. Mais sa célébrité s'est manifestement incarnée par Le Petit Nicolas, un écolier qu'il a cocréé avec le scénariste René Goscinny et dont la première aventure illustrée est parue dès 1960 chez Denoël.

Sempé s'est également bâti une popularité internationale comme l'illustre sa centaine de couvertures réalisée pour le New Yorker à partir du 14 août 1978. Marcellin Caillou (Denoël, 1969), L'Ascension sociale de Monsieur Lambert (Denoël, 1975), Raoul Tabourin (Denoël, 1995)... Le dessinateur est aussi un auteur prolifique de dizaines de recueils de dessins humoristiques. Il a vendu plusieurs millions d'albums et a été traduit dans plus de 40 langues et idiomes. L'humour et la légèreté de ses histoires et la simplicité de son coup de crayon l'ont fortement caractérisé et établi comme l'un des plus influents dessinateurs contemporains.

Le Petit Nicolas, qui a aujourd'hui 63 ans, a fait sa première apparition dans la presse belge, au sein des pages du Moustique. Pour ce dessinateur qui n'aimait franchement pas la BD, c'est un coup de génie. Sa signature autant que son dessin sont entrés dans l'ordre de l'intemporel, au point que le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême lui a décerné en 2010 d'un Fauve d'or pour l'ensemble de son œuvre.

L'Académie française par ailleurs remis à Sempé le prix Alphonse Allais en 2003, et le dessinateur a été décoré en 2006 de l'ordre des Arts et des Lettres.

 

Les dernières
actualités