Cinéma

Le poète Pablo Neruda bientôt sur grand écran

Pablo Neruda

Le poète Pablo Neruda bientôt sur grand écran

Le cinéaste chilien Pablo Larrain va s'intéresser aux années où le prix Nobel de littérature était sénateur communiste au Chili, l'amenant à écrire Canto general.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
à Berlin,
Créé le 10.02.2014 à 19h21,
Mis à jour le 10.02.2014 à 20h00

La mode est au biopic, mais celui-ci se distingue : il est rare qu’un poète, qui plus est prix Nobel de littérature, intéresse le cinéma. Pablo Larrain, à qui l’on doit le film No qui a enthousiasmé la critique et le public l’an dernier, a décidé de réaliser un film sur Pablo Neruda, comme il l’a annoncé au Marché du film de Berlin ce week-end.
 
Neruda, titre provisoire, se déroulera particulièrement entre 1946 et 1948, lorsqu’il est devenu sénateur communiste au Chili. En lutte contre l’emprisonnement de mineurs en grève, et menacé lui-même d’arrestation, il avait écrit une ode composée de 231 poèmes, Canto General, œuvre longtemps censurée au Chili.

Larrain écrit actuellement le scénario avec le dramaturge Guillermo Calderon.

Né en 1904 au Chili, Pablo Neruda, de son vrai nom Ricardo Eliecer Neftalí Reyes Basoalto, est décédé en 1973 dans son pays. Il a reçu le prix Nobel de littérature en 1971. Publié en France, chez Gallimard, depuis 1937, l’auteur est souvent l’objet de rééditions. La plus récente est Vaguedivague, en juin 2013, dans la collection « Poésie » des NRF. La version de Canto General (Chant général en français), chez le même éditeur, date de 1984.
 
Pablo Neruda a échappé à son arrestation en 1948. Il s’est réfugié à l’étranger durant 4 ans. Son exil l'a conduit en Italie comme le montre le film Il Postino, où Philippe Noiret incarnait le poète. A son retour sur sa terre natale, il est devenu président de l'Union des écrivains chiliens. Il meurt dans des circonstances mystérieuses deux semaines après le coup d’État du Général Pinochet qui avait renversé Salvator Allende. Ses livres ont alors été jetés au bûcher.
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités