Proclamation

Le prix de Flore 2021 pour Abel Quentin

Abel Quentin - Photo OLIVIER DION

Le prix de Flore 2021 pour Abel Quentin

L'écrivain a été distingué pour son deuxième roman,  Le voyant d'Etampes, paru à l'Observatoire.

Par Isabel Contreras,
Créé le 04.11.2021 à 14h38,
Mis à jour le 04.11.2021 à 15h00

Enfin ! Favori de cette rentrée littéraire, Abel Quentin et son deuxième roman, Le voyant d'Etampes (l'Observatoire), ont été distingués par un grand prix d'automne. Le jury du prix de Flore a choisi, dès le premier tour de scrutin, ce titre par huit voix contre quatre à Maud Ventura (Mon mari, l'Iconoclaste).

Abel Quentin et son roman avaient été sélectionnés par le Goncourt, le Femina, le Grand prix du roman de l'Académie française et le Renaudot, mais n'avaient pas été récompensés jusqu'ici. Parmi les arguments les plus répétés, la littérarité et la thématique contemporaine de l'ouvrage. 

Dans Le voyant d'Etampes, Abel Quentin retrace la vie de Jean Roscoff. Au début des années 1980, ce jeune normalien et militant à SOS Racisme, semble avoir une carrière prometteuse. Trente-cinq ans plus tard, divorcé et devenu alcoolique, il entreprend de reprendre ses travaux de jeunesse sur un poète américain, Robert Willow. "Seulement voilà, Willow était noir et Roscoff n'en fait pas assez état aux yeux de ceux qui n'ont plus de nos jours d'autre boussole d'analyse que celle de l'appropriation culturelle", précise dans son avant-critique Olivier Mony.

"Ce n'est pas une fable, ce n'est pas une satire, mais une authentique fresque romanesque, grinçante autant que tendre parfois, navrée et en prise directe avec notre temps. Le talent de Quentin pour y faire détester celui-ci et aimer son personnage y éclate à chaque page", ajoute notre critique.

Tiré à 7300 exemplaires, le roman s'est déjà vendu à près de 8000 exemplaires selons GfK.

Le prix, doté de 6150 euros, sera remis ce soir au café de Flore. Le Prix de Flore a été créé en 1994 à l’initiative de Frédéric Beigbeder et Carole Chrétiennot "pour renouer avec l’histoire littéraire du Café de Flore et distinguer de jeunes auteurs prometteurs, au talent insolent et original." Le jury est composé de Frédéric Beigbeder, Jacques Braunstein, Manuel Carcassonne, Carole Chrétiennot, Michèle Fitoussi, Jean-René Van der Plaetsen, François Reynaert, Jean-Pierre Saccani, Bertrand de Saint-Vincent, Christophe Tison, Philippe Vandel et Arnaud Viviant.
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités