prix littéraires

Le prix Elina et Louis Pauwels 2015 couronne Anne-Isabelle Tollet

Anne-Isabelle Tollet. - Photo TV5/DR

Le prix Elina et Louis Pauwels 2015 couronne Anne-Isabelle Tollet

La Société des gens de lettres a distingué La mort n'est pas une solution (éditions du Rocher) de la journaliste Anne-Isabelle Tollet, un essai qui revient sur l'affaire Asia Bibi.

Par Marine Durand,
Créé le 16.09.2015 à 14h32,
Mis à jour le 16.09.2015 à 15h00

La Société des gens de lettres (SGDL) a attribué le prix Elina et Louis Pauwels 2015 à Anne-Isabelle Tollet pour La mort n'est pas une solution, paru aux éditions du Rocher le 12 mars. Cette journaliste et grand reporter spécialisée dans les zones sensibles telles que l’Afghanistan et le Pakistan recevra son prix mardi 6 octobre à l'hôtel de Massa, en présence du jury composé de Sylviane Plantelin (présidente), Gérald Aubert, Jean-Claude Bologne, Dominique Le Brun, Hélène Renard, Marie Sellier, Henriette Walter et Carole Zalberg.

Dans cet essai, l'auteure, qui a été entre autres chef de bureau de Kaboul et d'Islamabad pour France 2 et France 24, raconte les dessous de l'affaire Asia Bibi, du nom de cette chrétienne pakistanaise accusée de blasphème et condamnée à mort en 2010 pour des paroles proférées au cours d'une dispute avec des femmes musulmanes. Anne-Isabelle Tollet y présente sa correspondance avec Asia Bibi, dont elle est devenue la principale porte-parole. Elle a également créé en février 2015 le "Comité international Asia Bibi" pour continuer à alerter l'opinion sur la loi du blasphème au Pakistan.

Doté de 4575 €, le prix Pauwels a été créé en 1997, à l’instigation d’Elina Pauwels en mémoire de son mari, essayiste et journaliste. Depuis 2015, en mémoire d’Elina Pauwels, le prix s’intitule Prix Elina et Louis Pauwels. Il couronne un essai qui manifeste un esprit d'ouverture dans le débat d'idées, faisant place à la morale, l'esthétique, la philosophie, la science, la spiritualité et aux questions de société, dans le monde contemporain ou dans l'histoire.

En 2014, c'est Vert, histoire d'une couleur, de Michel Pastoureau (Seuil), qui l'avait emporté.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités