Le Prix Emile-Guimet 2018 décerné à Hwang Sok-yong | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 29.06.2018 à 14h26 (mis à jour le 29.06.2018 à 15h00) Prix littéraire

Le Prix Emile-Guimet 2018 décerné à Hwang Sok-yong

Hwang Sok-yong

L'auteur coréen a reçu le Prix de littérature asiatique initié par le musée Guimet l'an dernier.

Au soleil couchant de Hwang Sok-yong, publié aux éditions Picquier en octobre 2017, a reçu le 25 juin le Prix Emile-Guimet de littérature asiatique 2018.

Traduit du coréen par Choi Mikyung et Jean-Noël Juttet, le livre fait le portrait d’un architecte, Park Minwoo, qui au soir de sa vie en tente le bilan. Le roman offre la peinture d’une Corée proposant une diversité d’approches, à différentes époques, où se mêlent constructions et destructions, des êtres comme des choses et qui permet d’apprécier la subtilité d’une Asie protéiforme ainsi que la profondeur de l’âme coréenne.

Présidé par Brigitte Lefèvre, le jury de ce prix organisé par le Musée national des arts asiatiques – Guimet a été séduit par la puissance d’évocation et la délicatesse des descriptions du roman.

La sélection comprenait Le jeu du chat et de la souris, d'A Yi, (Stock),  Le magicien sur la passerelle, de Wu Ming-yi (L’Asiathèque),  Le Prisonnier, d'Omar Shahid Amid (Presses de la Cité,  La colère de Kurathi Amman, de Meena Kandasamy (Plon) et Les mensonges de la mer, de Nashiki Kaho (Picquier).
close

S’abonner à #La Lettre