Prix littéraire

Le prix Interallié 2021 pour Mathieu Palain

Mathieu Palain et Sophie de Sivry - Photo OLIVIER DION

Le prix Interallié 2021 pour Mathieu Palain

L'auteur est récompensé pour Ne t'arrête pas de courir, paru à l'Iconoclaste.

Par Dahlia Girgis, Isabel Contreras,
Créé le 17.11.2021 à 13h10,
Mis à jour le 19.11.2021 à 14h04

Le jury du prix Interallié 2021 a couronné, mercredi 17 novembre, Mathieu Palain pour Ne t’arrête pas de courir, publié en août à l’Iconoclaste. Il a été élu au deuxième tour de scrutin par cinq voix contre une à Stephane Hoffman (On ne parle plus d'amour, Albin Michel) et une dernière à Lilia Hassaine (Soleil amer, Gallimard), qui ne figurait pourtant pas dans la dernière liste.

Mathieu Palain avait déjà été distingué par les prix Blù Jean-Marc Roberts et Roman-News pour ce roman sur Toumany Coulibaly, champion de France de 400 mètres et braqueur. Il lui rend visite, tous les mercredis, pendant deux ans, en prison. Au fil des parloirs, tandis qu'une amitié se noue, il tente de percer l'énigme de ce jeune homme, champion le jour et voyou la nuit. "Dans ce livre, j'essaie de répondre à la question qui me préoccupe depuis longtemps : pourquoi certains s'en sortent et d'autres pas", a réagi le lauréat à son arrivée chez Lasserre, le restaurant où le jury a tenu ses délibérations. 

Le juré, Florian Zeller, a salué "cette conjonction du romanesque et du journalisme : le jury a aimé la façon dont il interroge notre époque"

Grosse réimpression

Ce titre s'est déjà écoulé à plus de 6000 exemplaires, selon GFK. L'éditeur a déjà lancé la réimpression de 30000 exemplaires. Cet écrivain et journaliste reçoit ainsi son premier grand prix d'automne pour ce deuxième roman qui affirme son goût pour une littérature du réel. Son premier, Sale Gosse (l'Iconoclaste, 2019), avait déjà été remarqué par la critique et le public. Né en 1988, il a notamment été remarqué pour ses talents de portraitiste dans la revue XXI. Il a également collaboré avec Libération. 

Le jury du prix Interallié réunit Gilles Martin-Chauffier, Stéphane Denis, Jacques Duquesne, Serge Lentz, Eric Neuhoff, Christophe Ono-dit-Biot, Jean-Marie Rouart, Jean-Christophe Rufin, Philippe Tesson et Florian Zeller.

L'année dernière Irène Frain avait remporté le prix avec Un crime sans importance paru au Seuil.  
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités