Le prix Livre et droits de l'Homme a récompensé L'élimination de Rithy Panh et Christophe Bataille | Livres Hebdo

avec jc, le 18.07.2012 (mis à jour le 13.11.2012 à 00h00)

Le prix Livre et droits de l'Homme a récompensé L'élimination de Rithy Panh et Christophe Bataille

Avec ce nouveau prix, L'élimination a été courroné à trois reprises, après avoir reçu le prix Joseph Kessel à Saint Malo et le prix Essai France-Télévisions.

Le cinéaste cambodgien Rithy Panh et le romancier français Christophe Bataille sont les lauréats du prix Livre et droits de l'Homme a annoncé la ville de Nancy mardi 17 juillet.

Depuis sa parution en janvier 2012 chez Grasset, L'élimination a été courroné à trois reprises par le prix Joseph Kessel à Saint Malo, par le prix Essai France-Télévisions et maintenant par le prix Livre et droits de l'Homme de Nancy. Cette nouvelle récompense a été décernée à l'unanimité du jury, présidé cette année par l'écrivain et ambassadeur de France auprès de l'Unesco, Daniel Rondeau.

A l'âge de 13 ans, Rithy Panh perd toute sa famille, victimes du régime des Khmers Rouges au Cambodge. Trente ans après la fin du régime de Pol Pot qui provoqua le génocide d'1,7 million d'individus, Rithy Panh n'a de cesse d'interroger, à travers le cinéma et l'écriture, l'innomable : « J'étais sans famille. J'étais sans nom. J'étais sans visage. Ainsi je suis resté vivant, car je n'étais plus rien. » (Rithy Pahn, extrait de L'élimination).

Après avoir étudié en France, Rithy Panh a réalisé plusieurs documentaires, dont La Terre des âmes errantes (1999) et S21 la machine de mort Khmère rouge en 2002 sur le principal centre de torture des Khmers rouges. Dix ans après, en 2012, Rithy Panh se confronte à son dirigeant, Kang Kek Ieu, connu sous le nom de Duch, le bourreau du camp S-21.De cette rencontre, Rithy Panh a réalisé un documentaire Duch, le maître des forges de l'enfer en 2012. Son livre, L'élimination, co écrit avec Christophe Bataille, relate l'envers du film, ses circonstances et l'histoire plus personnelle du réalisateur.

Il est aussi l'auteur de longs métrages de fiction tels Les Gens de la rizière (1994), en compétition à Cannes, Un soir après la guerre (1998) et Un barrage contre le Pacifique (2009), adapté du roman de Marguerite Duras.

Le romancier Christophe Bataille a écrit sept romans, son dernier roman Le Rêve de Machiavel (Grasset, 2008). Ses deux premiers romans Annam (Arléa, 1993) et Abshinte (Arléa , 1994) avaient reçu respectivement les prix du Prix Roman et Prix de la Vocation. Il travaille chez Grasset depuis 17 ans.

Rithy Pahn et Christophe Bataille recevront ensemble le prix Livre et droits de l'Homme le 14 septembre à l'occasion du premier salon littéraire de la rentrée, Le livre sur la place à Nancy.

Le prix Livre et droits de l'Homme a été crée il y a 10 ans, en 2002, par le maire de Nancy, André Rossinot et Simone Veil.


close

S’abonner à #La Lettre