Le Prix Rossel 2016 consacre Hubert Antoine | Livres Hebdo

Par Marine Durand, le 02.12.2016 à 16h26 (mis à jour le 02.12.2016 à 17h00) Belgique

Le Prix Rossel 2016 consacre Hubert Antoine

Photo COPIE D'ÉCRAN/CANALC_BE

Le "Goncourt belge" a été attribué, jeudi 1er décembre, au primo-romancier Hubert Antoine pour Danse de la vie brève, publié en janvier dernier chez Verticales.

Le prix Rossel 2016, considéré comme la plus prestigieuse récompense littéraire de Belgique, a été attribué jeudi 1er décembre à Hubert Antoine pour son premier roman Danse de la vie brève, paru chez Verticales en janvier. Le Centre Wallonie-Bruxelles de Paris organisera une cérémonie le 14 décembre pour célèbrer le lauréat, qui succède à Eugène Savitzkaya, sacré en 2015.

Né à Namur en 1971, Hubert Antoine, installé au Mexique depuis vingt ans, vit à Guadalaraja. Il a déjà publié plusieurs recueils de poèmes aux éditions Le Cormier, un recueil de textes en prose chez Verticales (Introduction à tout autre chose, 2006) ainsi qu'un essai, Comment je ne suis pas devenu poète (La Lettre volée, 2014).

Dans Danse de la vie brève, il "met sa prose amoureuse et sensuelle au service de trois Mexicains en cavale : un jeune vagabond d’origine indienne, un père veuf et sa fille de 23 ans qui fuient un crime dont ils ont été en réalité les victimes. C’est elle, Melitza, qui raconte mais c’est le père qui traduit et commente le journal intime en trois carnets qu’elle a tenus de janvier à octobre 2006", décrit Véronique Rossignol dans son avant-critique publiée dans Livres Hebdo le 27 novembre 2015. Sur le site de son éditeur, ce premier roman est présenté comme un livre  où "chaque événement, du plus sensuel au plus tragique, possède son pas de danse."

Le prix Victor-Rossel a été créé en 1983 par le quotidien belge Le Soir, en hommage au fils du fondateur du journal. Il récompense chaque année un roman ou un recueil de nouvelles belge.
close

S’abonner à #La Lettre