La SNCF intensifie son engagement en faveur du roman policier en ouvrant cette année son prix du polar, créé il y a douze ans, à deux nouvelles formes d'expression, la bande dessinée et le court métrage.

Bryan Talbot est avec Grandville mon amour (Milady) le premier lauréat de cette nouvelle catégorie du prix SNCF du polar-bande dessinée. Le prix SNCF du polar-court métrage, attribué à un scénario original ou à une adaptation de roman noir, est quant à lui allé à L'accordeur d'Olivier Treiner.

Quatre autres bandes dessinées avaient été sélectionnées par le public : La faute aux Chinois de François Ravard et Aurélien Ducoudray (Futuropolis), Aller-retour de Bézian (Delcourt), L'organisation de Darwyn Cooke (Dargaud) et Les faux visages de David B. et Hervé Tanquerelle (Futuropolis).

Pour le prix SNCF du polar-roman, Avant d'aller dormir de S. J. Watson (Sonatine) l'a emporté face à Storyteller de James Siegel (Cherche Midi) et Je reste roi d'Espagne de Carlos Salem (Actes noirs/Actes Sud).

Les prix SNCF du polar devaient être remis mardi 29 mai à Paris, à la gare de Lyon, avec une présentation des trois romans, cinq albums de BD et cinq courts métrages en compétition.

De nombreuses animations étaient en outre proposées au public : diffusion des courts métrages de la sélection, prêt de BD de la sélection, studio photo et déguisement, maquillage, moments musicaux, quiz.

Trois fois par an, le comité d'experts du prix soumet une sélection d'ouvrages au vote du public, avant l'élection au printemps des trois finalistes à nouveau soumis au vote des lecteurs. Près de 11 000 votes ont été enregistrés cette année pour l'ensemble des trois catégories.

Le comité d'experts se compose d'Eric Libiot (L'Express), Frédéric Prilleux (responsable de médiathèque et créateur du blog Bedepolar.blogspot.com), Laurence Le Saux (Télérama et le site Bodoi.info), Christian Marmonnier (auteur), Pénélope Bagieu (Madmoizelle.com et lauréate du prix des Cheminots au Festival international de la bande dessinée d'Angoulême en 2011).

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités