Le prix Voltaire pour l'éditeur Khaled Lufti | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 02.05.2019 à 09h11 (mis à jour le 02.05.2019 à 10h00) Lauréat

Le prix Voltaire pour l'éditeur Khaled Lufti

Khaled Lufti

L'éditeur égyptien Khaled Lufti a été récemment condamné à cinq ans de prison pour avoir publié un essai sur Ashraf Marwan.

L'éditeur égyptien Khaled Lufti, actuellement emprisonné, est le lauréat du Prix Voltaire 2019, a annoncé l'Union internationale des éditeurs. Le prix Voltaire, qui honore la liberté de publier, veut ainsi souligner la solidarité de la communauté éditoriale internationale à l'égard de cet éditeur et de ses confrères en Egypte, pays au riche "patrimoine littéraire" qui ne doit pas céder "à la peur et à l'autocensure". 

L'Union internationale des éditeurs demande au président égyptien, Abdel Fattah El-Sissi, d'accorder une grâce présidentielle à l'éditeur.

Khalid Lufty a fondé en 2011 la librairie et maison d'édition Tanmia au Caire. L'éditeur publie de nombreuses traductions d'auteurs étrangers (George Orwell, Stephen Hawking...), des œuvres originales en langue arabe et des livres jeunesse. Arrêté il y a un an, il a été condamné début février à cinq ans de prison pour avoir divulgué des secrets militaires et répandu des rumeurs en diffusant une traduction arabe du livre d'Uri Bar-Joseph, The Angel: The Egyptian Spy Who Saved Israel (inédit en français).

Le livre a été adapté par Netflix l'an dernier.
 

Suite à un accord avec Arab Scientific Publishers, Tanmia a publié une version égyptienne de cet essai controversé sur Ashraf Marwan, négociant d'armes proche du pouvoir. Il est suspecté d'avoir espionné son pays pour le compte d'Israël. L'Egypte a toujours nié qu'il soit un agent double. 

La cérémonie du prix aura lieu le 21 juin à Séoul. La récompense est dotée de 10000 Francs suisses (environ 8780 euros).




 

close

S’abonner à #La Lettre