prix littéraire

Le Prix Wepler-Fondation La Poste 2021 couronne Antoine Wauters et Laura Vazquez

Le Prix Wepler-Fondation La Poste 2021 couronne Antoine Wauters et Laura Vazquez

Antoine Wauters et Laura Vazquez - Photo Olivier Dion

Le Prix Wepler-Fondation La Poste 2021 couronne Antoine Wauters et Laura Vazquez

Antoine Wauters reçoit le prix Wepler-Fondation de la Poste 2021 pour Mahmoud ou la montée des eaux (Verdier), tandis que la mention spéciale est décernée à Laura Vazquez pour La semaine perpétuelle (éditions du Sous-Sol).

Par Thomas Faidherbe,
Créé le 09.11.2021 à 15h38

Le jury du prix Wepler - Fondation La Poste 2021, a dévoilé le 8 novembre ses deux lauréats issus de la rentrée littéraire.

Le prix, "qui récompense une prise de risque romanesque et un style exigeant", est attribué cette année à Antoine Wauters, pour Mahmoud ou la montée des eaux, paru chez Verdier. La récompense littéraire est dôtée de 10000 euros. 

Dans l'ouvrage, récompensé par le prix Marguerite Duras 2021 et présent dans les premières sélections du prix des libraires de Nancy - Le Point 2021, du prix littéraire Le Monde 2021 et du prix du Roman des étudiants France Culture - Télérama 2022, l'histoire est racontée en vers.

En Syrie, la construction du barrage de Tabqa en 1973 a entraîné la submersion d'un village par le lac el-Assad. Souhaitant revoir sa maison d'enfance engloutie, un vieil homme navigue sur l'étendue d'eau et plonge pour retrouver ses souvenirs, ses enfants, sa femme Sarah, passionnée de poésie ainsi que sa liberté et la paix du pays.

En août dernier, Livres Hebdo avait salué un ouvrage "simple, sobre, très beau, très sombre" où "on ne peut d'ailleurs pas croire que le jeune écrivain belge lui ait donné par hasard le même prénom que celui du poète palestinien Darwich" précise dans son avant-critique Véronique Rossignol. 

La mention spéciale du jury, dotée de 3000 euros, distingue Laura Vazquez pour La semaine perpétuelle, paru aux Éditions du Sous-Sol. Dans ce premier roman poétique empreint d'une écriture animiste laissant la parole aux choses du monde, dans lequel l'auteure évoque les internautes et leur univers. "La Semaine perpe?tuelle est d’abord un livre sur les gens d’Internet. E?criture animiste, ou? toutes les choses du monde peuvent parler – ou? le monde est posse?de?. Un livre a? la vivacite? poe?tique frappante, la de?couverte d’une voix." explique l'éditeur.

Créé à l’initiative de la libraire Marie-Rose Guarniéri, gérante de la librairie des Abbesses (Paris 18e), et soutenu par la brasserie Wepler et la Fondation la Poste, le prix a
vocation à soutenir des écrivains afin qu'ils existent sur la scène littéraire. Le jury tournant du prix littéraire est constitué d'onze personnes relevant ou non des professions du livre.

En 2020, le prix avait été attribué à Grégory Le Floch, pour De parcourir le monde et d’y rôder, paru chez Christian Bourgois éditeur et la mention spéciale à Muriel Pic, pour Affranchissements, publié au Seuil, dans la collection "Fiction & Cie". 

Les dernières
actualités