Manifestation

Le Québec invité d’honneur du Festival du livre de Paris 2024

Le stand de Québec Edition, l'équivalent québécois du Bief français, à la Foire de Francfort 2023 - Photo ED

Le Québec invité d’honneur du Festival du livre de Paris 2024

La prochaine édition du Festival du livre de Paris, prévue du 12 au 14 avril 2024 au Grand Palais éphémère, mettra à l’honneur la province canadienne du Québec.

J’achète l’article 1.5 €

Par Éric Dupuy, à Montréal (Québec, Canada)
Créé le 23.11.2023 à 19h05

Après l’Inde en 2022 puis l’Italie en 2023, la prochaine édition du Festival du Livre de Paris mettra à l’honneur le Québec. Attendue depuis plusieurs semaines, l’annonce a été faite par le ministre Québécois de la Culture et de la Communication, Mathieu Lacombe, lors du Salon du livre de Montréal qui se tient actuellement.

La dernière mise en avant de la province canadienne lors de ce rendez-vous littéraire parisien remonte à 1999. En 2018, le Québec était à l'honneur lors du marché de la poésie à Paris. 

Programmation « hors les murs »

Prévu du 12 au 14 avril prochain au Grand Palais éphémère, sur le Champs-de-mars à Paris, le festival offrira également une visibilité du Québec « hors les murs », dans la nouvelle cité de la Francophonie de Villers-Cotterêts, avec une programmation à laquelle prendra notamment part Hélène Dorion, première femme de lettre québécoise à être étudiée par les lycéens français dans le programme du baccalauréat.

« Il y a un alignement des étoiles pour cette mise à l’honneur, a confié à Livres Hebdo le directeur du festival du Livre de Paris Jean-Baptiste Passé, présent à Montréal pour l’annonce, avec une volonté de mettre en avant la francophonie, Hélène Dorion étudiée au Bac français et une visibilité accrue d’auteurs québécois en France comme en témoigne le succès de Kevin Lambert ». Ce dernier a été couronné cet automne du prix Médicis du roman ainsi que du prix Décembre pour son troisième roman Que notre joie demeure (Nouvel Attila).

Des échanges éditoriaux dynamiques

Les échanges éditoriaux entre la province canadienne à majorité francophone et la France semblent se dynamiser. En début d’année par exemple, l’entité d’Editis Edi8 a lancé sa marque Gründ Quebec tandis qu’en janvier prochain, Heliotrope, l’éditeur canadien de Kevin Lambert, jusque-là édité dans l’Hexagone par la maison du groupe Media-Participations, ouvrira une antenne en France.

L’activité de l’édition au Québec, qui compte 8,7 millions d’habitants, est comparable à périmètre égal à celles de la France, de l’Italie ou de l’Allemagne. En valeur, elle représente peu ou prou 10% des chiffres de l’édition française.

L’édition du Québec en chiffres

 

Les dernières
actualités