Le SDLC « déçu » par les annonces d'Aurélie Filippetti

1
Jean-Luc Treutenaere

Le SDLC « déçu » par les annonces d'Aurélie Filippetti

Le syndicat regroupant Cultura, Chapitre, Decitre, Le Furet du nord et Virgin regrette que le «plan librairie» ne concerne que la librairie indépendante.

J’achète l’article 1.50 €

Par Fabrice Piault,
avec fp,
Créé le 25.03.2013 à 00h00,
Mis à jour le 25.03.2013 à 00h00

«Nous sommes déçus car nous avons participé à tous les groupes de travail constitués par la ministre de la Culture, nous avons travaillé et nous découvrons à l'arrivée un plan surtout destiné au SLF et à l'Adelc», a réagi auprès de Livres Hebdo Jean-Luc Treutenaere (Cultura), président du Syndicat des distributeurs de loisirs culturels (SDLC) après l'annonce par Aurélie Filippetti de son «plan librairie», lundi 25 mars au salon du livre.

Pour le président du SDLC, qui regroupe, dans le domaine du livre, Cultura, Chapitre, Decitre, Le Furet du nord et Virgin, «Il est important de ne pas opposer un réseau à un autre, les bonnes solutions pour la librairie doivent servir à consolider la diversité». Se voulant toutefois constructif, Jean-Luc Treutenaere indique que le SDLC «prend ce plan comme une première étape», mais il demande «qu'on aille au-delà». «Nous aussi sommes indépendants, et plusieurs chaînes sont elles aussi en difficulté: il ne serait pas normal d'aider des librairies indépendantes et pas Virgin ou Chapitre», précise-t-il, souhaitant «continuer à apporter nos idées».

Le président du SDLC rappelle que ses adhérents «représentent aussi quelque chose. Dès lors que l'on parle de l'avenir de la librairie, il faut prendre en compte que les chaînes sont très en avance par rapport aux libraires indépendants puisqu'elles ont à la fois des magasins, de la vente en ligne et de la vente numérique, soit un potentiel qu'il faut soutenir face à Amazon ou Google. Vers qui se tourneront les “digital natives” lorsqu'ils voudront lire un livre?», interroge Jean-Luc Treutenaere.
25.03 2013

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités