Numérique

Le site Pottermore renoue avec la croissance

Le site Pottermore renoue avec la croissance

Le site web consacré à l’univers d’Harry Potter a connu une "année excellente" grâce aux sorties de Harry Potter et l’enfant maudit en librairie et des Animaux fantastiques au cinéma.

Par Cécilia Lacour,
avec The Bookseller,
Créé le 26.10.2017 à 18h04,
Mis à jour le 26.10.2017 à 19h00

Après une année jugée "excellente" par son directeur commercial Tom Greene dans les colonnes de The Bookseller, le site Internet consacré à l’univers étendu d’Harry Potter, Pottermore, a doublé ses ventes et a renoué avec les bénéfices pour la première fois depuis 2015. Ouvert en 2012, Pottermore vend des exemplaires électroniques et audio des sept tomes et propose du contenu additionnel rédigé par J.K. Rowling.
 
De mars 2016 à mars 2017, les ventes sont passées de 17 millions à 45,3 millions d’euros, grâce aux livres numériques et audio depuis des sites tiers et grâce à la diffusion de contenus numériques inédits suivant la sortie de Harry Potter et l’enfant maudit et celle du film Les animaux fantastiques. Cette actualité a également dynamisé les ventes de la saga en Grande-Bretagne de 108%.
 
Après versement des royalties, la société Pottermore a enregistré un bénéfice de 4 millions d’euros, permettant ainsi de compenser une année 2015 plus difficile à cause de la fin du contrat de sponsoring avec Sony.
 
Tom Greene, le directeur commercial de Pottermore, estime que l’année en cours – dont la comptabilité se terminera le 31 mars 2018 – donnera également de "bons résultats", bien que moindres à cause de l’absence de nouvelles parutions consacrées à Harry Potter. "Six ans après avoir créé Pottermore, nous n’avons jamais été dans une meilleure forme créative et financière", a assuré Neil Blair, président de Pottermore, dans The Bookseller.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités