Rapport annuel du CNL

Marquée par la crise sanitaire, 2020 a été une année compliquée pour les organisateurs de festivals culturels. Le Centre national du livre (CNL) a présenté son rapport d’activité 2020 dans lequel il dévoile les aides accordées aux manifestations littéraires. Le CNL les a soutenues par le biais de 224 aides qui ont permis de rémunérer 4285 auteurs. En tout, 2,53 millions d’euros ont été alloués aux manifestations. 
 [[asset:image:349812 {"mode":"full","align":"","field_asset_image_copyright":["CNL"],"field_asset_image_desc_long":[],"field_asset_image_desc":[],"field_xml_id":[]}]]

Le Festival international de la bande dessinée à Anouglême (175000€), Les rendez-vous de l’Histoire à Blois et le Marathon des mots à Toulouse (80000€ chacun), Étonnants voyageurs à Saint-Malo (72500€) et le Festival America à Vincennes (70000€) ont été les manifestations les plus aidées l'an dernier. 

Le CNL a également proposé des aides à la réalisation de festivals littéraires. En 2020, ont été soutenus : Hors limites, la Manufacture d’idées, le Salon du livre et de la BD de Creil, le Salon international du livre océanien et Oh les beaux jours !. 

2020 a été marquée par l’organisation de la 6e édition de "Partir en livres" par le CNL. Avec une programmation repensée entièrement en numérique, l’événement a comptabilisé 860000 vues sur les réseaux grâce à plus de 1000 initiatives. Cette manifestation a été l’occasion de distribuer 17000 "chèques lire", soit deux fois plus qu’en 2019. 

Enfin, le CNL a contribué à la mise en place de BD 20-21, un festival dédié à la reconnaissance de la bande dessinée comme un art à part entière. 62 résidences d’auteur réparties dans des écoles, collèges et lycées ont été déployées. 
 

 

Les dernières
actualités