Le Verger des muses ferme ses portes à Bourg-la-Reine

Le Verger des muses ferme ses portes à Bourg-la-Reine

Reprise au printemps 2010 par Res France, la librairie de Bourg-la-Reine a fermé ses portes samedi 15 janvier. L'emplacement aurait été vendu à un autre commerce.

J’achète l’article 1.50 €

Par Clarisse Normand,
avec cn,
Créé le 17.01.2011 à 00h00,
Mis à jour le 17.01.2011 à 00h00

L'aventure du Verger des muses se termine bien tristement. La librairie de Bourg-la-Reine qui, sous la direction de Bernard Guetteville, s'était battue pour continuer à exister malgré ses importantes difficultés financières et avait crû trouver son salut en passant sous la houlette de Res France, vient de fermer ses portes. C'est ce qu'a révélé notre confrère Le Parisien dans sa dernière édition.

Après quelques mois d'exploitation à peine, les entrepreneurs qui avaient repris l'établissement l'auraient cédé à un commerce autre que la librairie, laissant sur le carreau une quinzaine de salariés. Les dirigeants de Res France n'ont pas souhaité donner suite à nos questions.

Mais, pour beaucoup des personnes ayant oeuvré pour la survie de la librairie, il y a eu tromperie. «De toute évidence, le repreneur n'a rien fait pour redresser la situation du Verger, note un ancien client. Au contraire même, puisque pour meubler les rayonnages, on a mis tout et n'importe quoi : des pots de fleurs, des friteuses... On a fait de la librairie, un véritable bazar». En conséquence de quoi, le chiffre d'affaires s'est écroulé, tandis que dans le même temps les salaires et les fournisseurs n'ont pas été payés.

Mais la catastrophe ne s'arrête pas là dans la mesure où Res France a aussi repris, au cours de l'automne 2010, l'autre librairie de Bernard Guetteville : Le Verger des muses à Corbeil-Essonnes. Et là non plus la situation n'est guère brillante. N'ayant pas été payés au titre de décembre, les salariés ont fait grève mardi 11 janvier tandis que les fournisseurs ont, pour les mêmes raisons, suspendu la plupart de leurs livraisons.

17.01 2011

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités