Le voile envolé | Livres Hebdo

Par Kerenn Elkaim, le 07.02.2020 (mis à jour le 07.02.2020 à 14h07) Essai/Iran 27 février Shaparak Shajarizadeh et Rima Elkouri

Le voile envolé

Shaparak Shajarizadeh - Photo DR/ROBERT LAFFONT

L'Iranienne Shaparak Shajarizadeh a osé défier le pouvoir et l'oppression féminine, mais la liberté a un prix très élevé.

Sur Instagram, elle apparaît comme une belle femme aux longs cheveux blonds. Rien d'original, si ce n'est que l'une de ses photos a enflammé la toile. On y percevait une silhouette, vêtue tout de blanc, se libérant d'un voile offert au vent. S'immortaliser dans cette pose en Iran équivaut à une lourde condamnation. Mais quand on s'appelle « papillon » en persan, on ne peut pas éternellement se lai

Lire la suite (2 290 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre