L'éditeur turc Ragip Zarakolu à nouveau incarcéré

L'éditeur turc Ragip Zarakolu à nouveau incarcéré

Ragip Zarakolu

L'éditeur turc Ragip Zarakolu à nouveau incarcéré

Arrêté vendredi 28 octobre, le lauréat 2008 du Prix de la liberté de publier a été inculpé pour “appartenance à une organisation terroriste”.

Par Julie Rocha-Soares,
avec jrs Créé le 15.04.2015 à 19h12

Soupçonné d'être un membre de l'Union des communautés du Kurdistan (KCK), accusée d'être la la branche civile et clandestine du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), l'éditeur turc Ragip Zarakolu est aujourd'hui incarcéré après avoir été arrêté vendredi 28 octobre en Turquie avec une quarantaine de personnes et avoir subi 72 heures de garde à vue.

Dans un communiqué de presse, l'Union internationale des éditeurs (UIE), qui avait remis à Ragip Zarakolu en 2008 son Prix de la liberté de publier, le considère comme un “héros de la liberté de publier en Turquie” et le “symbole de l'activisme pour les droits de l'homme et des minorités”, et exige sa remise en liberté immédiate avant que le procès ne commence, d'ici à un an.

A 63 ans, le directeur de la maison d'édition Belge n'en est pas à ses premiers démêlés avec la justice de son pays. Il a notamment été poursuivi et emprisonné pour la publication d'une dizaine de livres sur le génocide arménien ou sur les minorités turques ou encore d'un recueil de poésie chypriote-grecque.

4 500 membres du Parti pour la paix et démocratie (BDP) ont été arrêtés au cours de ces six derniers mois dans le cadre de la lutte menée par le gouvernement AKP du premier ministre Recep Tayyip Erdogan contre les opposants kurdes. Depuis le début du mois d'octobre, pas moins de 100 membres du BDP ont été arrêtés à Istanbul dont Deniz Zarakolu, l'éditeur et fils de Ragip Zarakolu, indique le site Turquieeuropéenne.eu.

15.04 2015

Les dernières
actualités