Disparition

L'éditrice, philosophe et psychanalyste Judith Miller est morte

Judith Miller - Photo

L'éditrice, philosophe et psychanalyste Judith Miller est morte

La dernière fille de Jacques Lacan, fidèle à l'enseignement de son père, avait 76 ans.

Créé le 10.12.2017 à 11h14 ,
Mis à jour le 10.12.2017 à 12h00

Judith Miller, fille de Jacques Lacan et de Sylvia Bataille, l’ex-épouse de Georges Bataille, est morte le 6 décembre à l’âge de 76 ans, nous apprend Le Monde dans son édition du jour avec un texte signé d'Elisabeth Roudinesco. Née à Antibes le 3 juillet 1941, agrégée de philosophie, adorée par son père, elle s’est mariée en 1966 à Jacques-Alain Miller. Un temps maoïste, elle a été un pilier fondamental de l’Ecole de la cause freudienne, créée par son mari.
 
Philosophe et psychanalyste, Judith Miller a été coéditrice de la collection Champ freudien, aux éditions du Seuil, qui a, entre autres, publié de nombreux textes de Jacques Lacan, mais aussi ceux de Denis Vasse ou Octave Mannoni.
 
Elle a également été l’auteure de Visages de mon père, un recueil de photographies inédites montrant un Jacques Lacan non pas familial mais familier. Le livre, publié en 1991 au Seuil, est disponible en version numérique depuis l’an dernier.
 
Elle avait enfin dirigé l’ouvrage L'avenir de l'autisme avec Rosine et Robert Lefort chez Navarin éditions en 2010.
 

Les dernières
actualités