Canada

Les 14 lauréats des Prix littéraires du Gouverneur Général 2021

Fanny Britt - Photo Twitter- @fannybritiche

Les 14 lauréats des Prix littéraires du Gouverneur Général 2021

Le jury du prix littéraire du Conseil des Arts canadien a récompensé Faire les sucres publié au Québec chez Le Cheval d’août. Sept livres français et 7 autres en langue anglaise ont ainsi été récompensés.

Par Thomas Faidherbe,
Créé le 18.11.2021 à 16h15

Le Conseil des arts du Canada a dévoilé, mercredi 17 novembre, la liste des lauréats de ses prestigieux prix littéraires du Gouverneur général (LivresGG). 

Dans la catégorie romans et nouvelles, Fanny Britt a été sacrée pour son roman Faire les sucres (Le Cheval d’août). "Portrait juste et non complaisant de la société occidentale et du décalage existant entre les classes et les origines ethniques, cette œuvre brillamment écrite s’inscrit dans la lignée des grands romans nord-américains et pose une question fondamentale : quelque privilégié que l’on puisse être, peut-on vivre sans s’appuyer sur l’autre? Dans cette fresque bien ficelée et lucide, des personnages complexes traversent des crises qui ne sont pas étrangères aux paradoxes qui les habitent" a estimé le comité d’évaluation du prix dans un communiqué.

Dans le roman choral Faire les sucres, qui aborde la dislocation progressive d’un couple, Fanny Britt creuse sans merci la question de nos privilèges. On y rencontre Adam et Marion, dont la vie auréolée de succès sera mêlée à celle de Celia, qui a compris quelque chose du monde qu’ils ne savent pas encore. L'auteure creuse la question de nos privilèges, et montre comment nous sommes liés aux autres, ceux qu'on aime comme ceux qu'on exploite

Avant d’être couronnée par le Conseil des arts du Canada, la romancière montréalaise a été lauréate du Prix du Gouverneur général, en 2013, pour sa pièce de théâtre Bienveillance (Leméac). En 2017, Fanny Britt était également finaliste dans la catégorie Littérature Jeunesse - livres illustrés du prestigieux prix littéraire, pour son album jeunesse Louis parmi les spectres (La Pastèque). La romancière est l’auteure d’une douzaine de pièces de théâtre. Elle a publié deux essais féministes, Les tranchées (2013) et Les retranchées (2019), chez Atelier 10. Les maisons, son premier roman, a été finaliste pour le prix France-Québec et le Prix littéraire des collégiens, et a figuré sur la liste préliminaire du Prix des libraires en 2016.

Palmarès

14 auteurs et auteures ont ainsi été honorés cette année. 7 livres français et 7 autres en langue anglaise ont ainsi été récompensés. 

Langue française
  • Romans et nouvelles: Faire les sucres, de Fanny Britt (Le Cheval d’août)
  • Poésie: Pendant que Perceval tombait, de Tania Langlais (Les Herbes rouges)
  • Théâtre: Copeaux, de Mishka Lavigne (L’Interligne)
  • Essais: Du diesel dans les veines, de Serge Bouchard et Mark Fortier (Lux)
  • Littérature jeunesse – texte: Les avenues, de Jean-François Sénéchal (Léméac)
  • Littérature jeunesse – livres illustrés: À qui appartiennent les nuages?, de Mario Brassard et Gérard DuBois (La Pastèque)
  • Traduction (de l’anglais vers le français): Poèmes 1938-1984traduit par Marie Frankland (Éditions du Noroît); traduction de The Collected Poems d’Elizabeth Smart (Paladin).

Langue anglaise
  • Romans et nouvelles: Tainna: The Unseen Ones, de Norma Dunning (Douglas & McIntyre)
  • Poésie: The Junta of Happenstance, de Tolu Oloruntoba (Anstruther Books / Palimpsest Press)
  • Théâtre: Sexual Misconduct of the Middle Classes, d'Hannah Moscovitch (Playwrights Canada Press)
  • Essais: alfabet/alphabet: a memoir of a first language, de Sadiqa de Meijer  (Anstruther Books / Palimpsest Press)
  • Littérature jeunesse – texte: Firefly, de Philippa Dowding (DCB / Cormorant Books)
  • Littérature jeunesse – livres illustrés: On the Trapline, de David A. Robertson et Julie Flett (Tundra Books / Penguin Random House Canada)
  • Traduction (du français vers l’anglais): This Radiant Life – traduit par Erín Moure (Book*hug Press) ; traduction de La vie radieuse de Chantal Neveu (La Peuplade).

Doté de 25000 CAN$, les prix littéraires du Gouverneur général récompense depuis 1936 les meilleurs ouvrages de langue française et de langue anglaise dans sept catégories : romans et nouvelles, essais, poésie, théâtre, littérature jeunesse – texte, littérature jeunesse – livres illustrés et traduction (anglais et français). Les éditeurs reçoivent 3000 CAN$ pour les activités de promotion du livre gagnant.

 

 

Les dernières
actualités