Les 48h BD reportées au mois de juillet | Livres Hebdo

Par Alexiane Guchereau, le 18.05.2020 à 18h02 (mis à jour le 18.05.2020 à 19h00) Bande dessinée

Les 48h BD reportées au mois de juillet

Le festival initialement prévu en avril se tiendra le 3 et le 4 juillet.

Apres avoir annoncé le report "à une date ultérieure" en mars en raison de la crise sanitaire, les organisateurs des 48H BD ont reprogrammé l'évènement, qui se tiendra du vendredi 3 au samedi 4 juillet. L'association, composée de 13 éditeurs, espère prendre part à la reprise d'activité de la chaîne du livre à travers la manifestation, à laquelle participent chaque année 1500 libraires.

Comme chaque année, de nombreuses librairies participantes proposeront une sélection de 250 000 albums de 13 titres au prix de 2 euros.
  • Radiant T1 de Tony Valente (Ankama) 
  • Ira Dei T1 de Ronan Toulhoat et Vincent Brugeas (Dargaud) 
  • M.O.R.I.A.R.T.Y. T1 de Fred Duval, Jean-Pierre Pécau, Stevan Subic et Scarlett (Delcourt) 
  • Magic 7 T1 de Giuseppe Quattrocchi, Rosa La Barbera et Kid Toussaint (Dupuis) 
  • La brigade des cauchemars de Franck Thilliez, Yomgui Dumont et Drac (Jungle) 
  • Fire Force T1 de Atsushi Okubo (Kana)
  • Obie Koul T1 de Makyo et Alessia Buffolo (Kenneshe)
  • Heroic Legend of Arslân T1 de Yoshiki Tanaka et Hiromu Arakawa (Kurokawa)
  • Anuki T1 de Stéphane Sénégas et Frédéric Maupomé (la Gouttière)
  • Klaw T1 de Ozanam et Joël Jurion ( Le Lombard) 
  • Gung Ho T1 de Benjamin von Eckartsberg et Thomy von Kummant (Paquet) 
  • Les quatre de Baker Street T1 de Jean-Blaise Djian, Olivier Legrand et David Etiet (Glénat) 
  • Seven Deadly Sins de Nakaba Suzuki (Pika) 
Les éditeurs prévoient également d'offrir 50000 ouvrages aux établissements scolaires, qui peuvent se procurer les albums via la librairie de collectivité Ludic. Deux sélections ont été constituées à destination des écoles primaires et des collèges.

Enfin, les participants organiseronnt pendant ces deux jours des actions pédagogiques pour découvrir le 9ème art aux familles et aux enseignants. Le festival est partenaire de l'association Biblionef qui favorise l'accès de la lecture aux enfants défavorisés.
close

S’abonner à #La Lettre