Les auteurs s'engagent contre le piratage | Livres Hebdo

Par Pierre Georges, le 20.04.2015 à 18h55 (mis à jour le 20.04.2015 à 19h00) - 2 commentaires Pétition

Les auteurs s'engagent contre le piratage

Photo FLICKR - CC - OWNIPICS

87 auteurs et illustrateurs ont co-signé une pétition, à l’initiative de la Société civile des auteurs multimédia (Scam), contre le piratage numérique des livres.

La Société civile des auteurs multimédias (Scam) prévient, dans une pétition mise en ligne jeudi 16 avril : “Nous sommes très nombreux à nous être aperçus que plusieurs de nos ouvrages étaient mis à disposition sur des sites de téléchargement gratuits (…). Le piratage, tentaculaire et en permanente évolution, ne pourra être combattu que par la mise en place d’une action commune à tous les acteurs du monde éditorial : auteurs, éditeurs, distributeurs, libraires, site de téléchargement légaux, etc…”.  Les auteurs réclament que des "dispositions rapides et efficaces soient mises en place par les autorités compétentes", " à l'heure où la question de "l'adaptation" des droits d'auteur est en passe d'être décidée au niveau du Parlement européen".

La pétition a été co-signée par 87 auteurs et illustrateurs, dont Odile Bouhier, Evelyne Brisou-Pellen Timothée de Fombelle, Michel Quint, Zoé Valdez, Paul Virilio, Marie Desplechin, Mattin Veyron, Carole Martinez, Marie-Sabine Roger ou encore Régine Detambel. 220 auteurs et illustrateurs ont ajouté leur signature sur la page web de la pétition à ce jour.
 
D’après la Scam, si en 2011 le Syndicat national de l’édition (SNE) avait estimé le piratage de livres numérique à 1% du marché, le taux avait été revu à la hausse en 2014, atteignant 13%.

La même année, Youboox, plateforme de lecture en ligne, affirmait de son côté que 50% des ouvrages numériques étaient téléchargés illégalement. “Quels que soient les vrais chiffres, l’accélération du phénomène est vertigineuse, et ne fait que croître”, alerte la Scam.
 

Commentaire récent

“ Cela va sans dire... ” Christelle il y a 5 ans à 17 h 58
close

S’abonner à #La Lettre