Meilleures ventes

Les destinations françaises plébiscitées au rayon tourisme

Extrait de la couverture du Guide Michelin 2020 - Photo GUIDE MICHELIN

Les destinations françaises plébiscitées au rayon tourisme

Limités dans leurs déplacements par les mesures de déconfinement, les lecteurs français se sont rabattus sur les guides de tourisme régionaux pour préparer leurs vacances d'été. Le top 20 hebdomadaire reste, lui, quasiment inchangé.

J’achète l’article 1.50 €

Par Nicolas Turcev,
Créé le 22.05.2020 à 13h40,
Mis à jour le 25.05.2020 à 08h52

L'incertitude sur la capacité des vacanciers à se rendre à l'international a dopé les ventes des guides touristiques dédiés aux destinations françaises, révèle le baromètre mensuel des ventes de livres sur le tourisme établi par GFK pour Livres Hebdo. Sur les 20 titres les plus écoulés dans cette catégorie du 20 avril au 17 mai, 17 proposent de découvrir les paysages et les régions de l'Hexagone.

Sans surprise, le Guide Michelin 2020 prend la tête du classement, suivi des Guides du routard d'Hachette Tourisme consacrés au sud et au nord de la Bretagne. L'éditeur réussit à placer pas moins de 14 de ses guides dans le top 20, tous rédigés sous la houlette du fondateur du Routard Philippe Gloaguen. En tout, 9 titres ont fait leur entrée dans le classement ce mois-ci.

Peu de changement

Pour la première semaine de déconfinement (du 11 au 17 mai) marqué par la réouverture des librairies, le classement des meilleures ventes GFK/Livres Hebdo n'offre pas de surprise particulière en l'absence de nouveautés. Les éditeurs se sont engagés à restreindre temporairement les nouvelles parutions afin d'éviter une surcharge des libraires au moment de la reprise de l'activité. Seuls deux titres font leur entrée : le dernier roman de Tatiana de Rosnay, Les fleurs de l'âme (Robert Laffont, 11e place) et la version poche de La peste d'Albert Camus (Folio), grand succès du confinement.

Le trio de tête se compose toujours des versions poche de La vie secrète des écrivains de Guillaume Musso (Le livre de poche), de J'ai dû rêver trop fort de Michel Bussi (Pocket) et de La cerise sur le gâteau d'Aurélie Valognes (Le livre de poche). Parmi les progressions notables, Le pays des autres de Leïla Slimani (Gallimard) passe de la 14e à la 4e position et Le miroir de nos peines de Pierre Lemaitre se hisse de la 20e à la 8e place.

Seul essai d'un top 20 largement dominé par la fiction, la version poche de Devenir de Michelle Obama (Le livre de poche) confirme son statut de long seller en se maintenant à la 20e place.

Raoult perd son trône

Sensation de la semaine précédente dans la catégorie essai, Epidémies : vrais dangers et fausses alertes de Didier Raoult (Michel Lafon) tombe à la 4e place et repasse derrière La panthère des neiges de Sylvain Tesson (Gallimard). Le fauve légendaire doit cependant laisser sa première place à Jean-Marie Gustave Le Clézio et sa Chanson bretonne (Gallimard). A noter, la bonne progression de Dans les geôles de Sibérie de Yoann Barberau (Stock), passé de la 14e à la 3e place du classement essai.

Deux titres font leur entrée dans le top 20 BD : le tome 5 de Conquêtes de Jean-Luc Istin, Nicolas Jarry et Stéphane Cretty (Soleil), et l'imposant La bombe de Denis Rodier, Alcante et LF Bollée (Glénat), tous deux sortis peu avant le confinement. Le 38e volume d'Astérix de Jean-Yves Ferri et Didier Conrad (Albert René) plane toujours au-dessus de la concurrence, suivi du 8e tome de La jeunesse de Thorgal de Yann et Roman Surzhenko (Le Lombard), et de Mortelle Adèle : au pays des contes défaits de Mr Tan et Diane Le Feyer (Tourbillon).

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités