Meilleures ventes

Harry Potter revient au top

Harry Potter revient au top

Dans un marché toujours en baisse, les deux premiers volumes des aventures du jeune sorcier ont profité de la diffusion des adaptations sur TF1 et retrouvé le Top 20 des meilleures ventes de livres, toutes catégories confondues, lors de la 7e semaine de confinement, du 27 avril au 3 mai.

J’achète l’article 1.50 €

Par Fabrice Piault,
Créé le 11.05.2020 à 16h48,
Mis à jour le 11.05.2020 à 18h00

Harry Potter à l'école des sorciers et Harry Potter et la chambre des secrets, les deux premiers volumes de la série à succès de J. K. Rowling (Gallimard Jeunesse), retrouvent le Top 20 GFK/Livres Hebdo des meilleures ventes de livres pour la semaine du 27 avril au 3 mai (semaine 18), respectivement en 13e et 19e positions. Ce succès est la conséquence des cartons d'audience de la série de films que TF1 diffuse chaque mardi soir depuis le 6 avril, attirant 6,5 à 7,5 millions de téléspectateurs.

Toutefois, du fait de l'absence prolongée de nouveautés, le palmarès, toujours exclusivement alimenté par la fiction et majoritairement composé de titres au format poche (13, contre 14 une semaine plus tôt), continue de ne connaître aucune évolution significative.

Le quinté de tête du Top 20 reste composé, dans l'ordre, des versions poche de La vie secrète des écrivains, de Guillaume Musso (Le Livre de poche), J'ai dû rêver trop fort, de Michel Bussi (Pocket), La cerise sur le gâteau, d'Aurélie Valognes (Le Livre de poche), Ghost in love : un roman, de Marc Lévy (Pocket) et Changer l'eau des fleurs, de Valérie Perrin (Le Livre de poche).

Le professeur Raoult devant Sylvain Tesson

Le palmarès des romans reste dominé par le même trio, Né sous une bonne étoile, d'Aurélie Valognes (Mazarine), passant devant Au soleil redouté, de Michel Bussi (Presses de la Cité), tandis que Le pays des autres, de Leïla Slimani (Gallimard) demeure au 3e rang. Dans le classement des essais, Epidémies : vrais dangers et fausses alertes, du professeur Didier Raoult (Michel Lafon), devance désormais, de peu, La panthère des neiges, de Sylvain Tesson (Gallimard).

Astérix, vol. 38, La fille de Vercingétorix, de Didier Conrad et Jean-Yves Ferri (Alber-René), déjà écoulé à 2,3 millions d'exemplaires en France selon l'éditeur, continue d'emmener le tableau des bandes dessinées, dont 17 places sur les 20 premières sont occupées par les différents volumes de la série Mortelle Adèle, de Mr Tan (Tourbillon), et deux autres par les 1er et 14e volumes des Sisters, de Christophe Cazenove (Bamboo).

Par ailleurs, d'après GFK, au cours de cette semaine du 27 avril au 3 mai, les ventes de livres continuent de s'affaisser, de 68,3% en valeur et de 62,9% en nombre d'exemplaires vendus, par rapport à la même semaine de 2019.





Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités