Les deuxièmes sélections du Femina 2016 | Livres Hebdo

Par Marine Durand, le 04.10.2016 à 18h10 (mis à jour le 05.10.2016 à 11h06) grands prix d'automne

Les deuxièmes sélections du Femina 2016

Laurent Mauvignier. - Photo R. ALLARD

Les jurées conservent 11 romans français, 11 romans étrangers, et ont dévoilé une liste de 10 essais.

Après les jurés du Renaudot lundi, et les membres de l'académie Goncourt ce midi, les jurées du Femina ont à leur tour dévoilé leurs deuxièmes sélections de romans français et étrangers, mardi après-midi, ainsi que leur première liste d'essais.

Côté francophone, la liste s'allège de sept romans par rapport à la première sélection, dont ceux de Catherine Cusset, Serge Joncour ou Leïla Slimani, mais intègre Marcher droit, tourner en rond, d'Emmanuel Venet (Verdier). C'est à partir de cette liste que sera également choisi le nouveau prix Femina des lycéens.

En littérature étrangère, 11 romans sur 14 sont encore dans la course. La première liste essais, enfin, comprend 10 titres, dont le déjà multisélectionné Laetitia ou la fin des hommes, d'Ivan Jablonka (Seuil).

Les prochaines sélections seront données le 14 octobre, avant la proclamation des lauréats le 25 octobre.

Le jury du Prix Femina, présidé cette année par Mona Ozouf, se compose de Evelyne Bloch-Dano, Claire Gallois, Anne-Marie Garat, Paula Jacques, Christine Jordis, Camille Laurens, Danièle Sallenave, Josyane Savigneau et Chantal Thomas. L'an dernier, Christophe Boltanski, Kerry Hudson et Emmanuelle Loyer l'avaient emporté dans les catégories romans français, romans étrangers et essais.

11 romans français :
  • Jean-Baptiste Del Amo, Règne animal, (Gallimard)
  • Nathacha Appanah, Tropique de la violence (Gallimard)
  • Gaël Faye, Petit pays (Grasset)
  • Hélène Gestern, L'odeur de la forêt (Arléa)
  • Luc Lang, Au commencement du septième jour (Stock)
  • Marcus Malte, Le garçon (Zulma)
  • Laurent Mauvignier, Continuer (Minuit)
  • Florence Seyvos, La sainte famille (L'Olivier)
  • Thierry Vila, Le cri (Grasset)
  • Emmanuel Venet, Marcher droit, tourner en rond (Verdier)
  • Eric Vuillard, 14 juillet (Actes Sud)
11 romans étrangers :
  • Rabih Alameddine, Les vies de papier (Les Escales), traduit par Nicolas Richard
  • Nickolas Butler, Des hommes de peu de foi (Autrement), traduit par Mireille Vignol
  • Emma Cline, The Girls (Quai Voltaire), traduit par Jean Esch
  • Petina Gappah, Le livre de Memory (JC Lattès), traduit par Pierre Guglielmina
  • Edna O'Brien, Les petites chaises rouges (Sabine Wespieser), traduit par Aude de Saint-Loup et Pierre-Emmanuel Dauzat
  • Aki Ollikainen, La faim blanche (Héloïse d'Ormesson), traduit par Claire Saint-Germain
  • Valerio Romao, Autisme (Chandeigne), traduit par Elisabeth Monteiro Rodrigues
  • Ersi Sotiropoulos, Ce qui reste de la nuit (Stock), traduit par Gilles Decorvet
  • Sara Stridsberg, Beckomberga: ode à ma famille (Gallimard), traduit par Jean-Baptiste Coursaud
  • Gonçalo M. Tavares, Matteo a perdu son emploi (Viviane Hamy), traduit par Dominique Nédellec
  • Colm Toibin, Nora Webster (Robert Laffont), traduit par Anna Gibson
10 essais :
  • Ghislaine Dunant, Charlotte Delbo, La vie retrouvée (Grasset)
  • Tristan Garcia, La vie intense, une obsession moderne (Autrement)
  • Jacques Henric, Boxe (Seuil)
  • Ivan Jablonka, Laetitia ou la fin des hommes (Seuil)
  • Vénus Khoury-Ghata, Les derniers jours de Mandelstam (Mercure de France)
  • Philippe Paquet, Simon Leys, navigateur entre les mondes (Gallimard)
  • Jean-Claude Perrier, André Malraux et la reine de Saba (Cerf)
  • Judith Schlanger, Trop dire ou trop peu, la densité littéraire (Hermann)
  • Pierre Vesperini, Droiture et mélancolie, sur les écrits de Marc Aurèle (Verdier)
  • Emmanuel de Waresquiel, Juger la reine, 14, 15, 16 octobre 1793 (Tallandier)
close

S’abonner à #La Lettre